cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AU DELA - CLINT EASTWOOD - 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fandecine
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 48
Réputation : 9
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: AU DELA - CLINT EASTWOOD - 2010   Lun 24 Jan 2011 - 10:20

Réalisateur : Clint Eastwood

avec :

Cécile De France ... Marie LeLay

Thierry Neuvic ... Didier

Matt Damon ... George Lonegan

Frankie McLaren ... Marcus / Jason

George McLaren ... Marcus / Jason

résumé (allo ciné):

Au-delà est l'histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu'elle soulève. George est un Américain d'origine modeste, affecté d'un "don" de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Et quand Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l'être qui lui était le plus cher et le plus indispensable, il se met désespérément en quête de réponses à ses interrogations. George, Marie et Marcus sont guidés par le même besoin de savoir, la même quête. Leurs destinées vont fi nir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l'Au-delà.


**** critique bourré de spoilers, si vous ne voulez rien savoir du film, ne lisez pas ce qui suit *******



Il suffit d'un élément pour qu'un film dérape que ce soit le scénario, le casting ou la réalisation. Ici c'est malheureusement le scénario,
plat, d'une tristesse infinie et sans relief qui va servir de 'consistant' au reste du film. Techniquement, rien à dire sur le film, La 'patte' Clint Eastwood est immédiatement reconnaissable et à 80 balais, il n'à rien perdu d'un film au plan millimétré, au montage rapide, aux images 'montrant' beaucoup plus qu'un long discours (cfMarcus cherchant des infos sur le net, traité en 2 plans efficace).

Le casting suivant le scénario, est très inégal, à commencer par le pauvre Matt Damon pourtant excellent acteur, qui ici en 'bon soldat' s'exécute et livre l'une des prestations les plus mauvaises de sa carrière, renfermé, trop sobre, tirant la tronche pendant la totalité du film, au bout de 10 mns on à pitié, au bout d'une demi heure, on sort les mouchoirs, au bout d'une heure on se tire une balle dans la tête ! (on espérera qu'il sera plus inspiré dans 'true grit' des frères Cohen le mois prochain).

Pareil traitement pour Cécile de France, actrice pourtant douée, dont le traitement n'est pas inintéressant dans le film -elle cherche par des moyens rationnels à savoir ce qu'elle à vécue-,malheureusement son personnage Marie Lelay est tiré avec tous les clichés américains que se font nos amis US de la femme française (élégante, sophistiquée, executive women), donc la sauce à du mal à prendre, Marie passant ses soirées dans des grands restaurants à boire du champagne,à trainer son ennui dans un grand appartement parisien, et Clint enfonce le clou avec les images d'Epinal (plans de la tour Eiffel,de l'arc de triomphe histoire de bien situer qu'on est dans la ville lumière et pas à Tombouctou, pitié Clint !).

La seul lueur d'espoir du casting vient de Marcus, superbement joué sans artifice, sans surjeu, pour des scènes londoniennes d'une grande sobriété malgré 'la surcharge' du personnage, (une mère alcoolique, un frère mort), c'est le seul personnage qui s'en sort bien.

Côté scénario, c'est donc la surcharge de l'émotionnel, spleen, mal être, mélancolie, tristesse qui plombe le film pendant 2 heures (si vous êtes dépressif allez voir une comédie !) qui finit par lasser outre mesure, entre des scènes inutiles : la fausse love story entre Mélanie et Georges autour d'un cours de cuisine, digne des pires télénovelas brésiliennes, la partie française du personnage de Marie bien inutile.

La fin du film part également en jus de boudin (je comprends la scène (qui m'à fait beaucoup penser à la fin d'Incassable) mais je n'approuve pas, le final entre Marie et Georges s'arrêtant brutalemment, seul la fin de Marcus et sa mère tient le choc.

Décu, mais Clint Eastwood n'est pas en cause (le scénario est catastrophique), en fait le film est faussement vendue comme un film fantastique ce qu'il n'est pas, c'est un drame


Revenir en haut Aller en bas
gegesan
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7932
Age : 33
Localisation : Namur (Belgique)
Loisirs : Judo, cinéma, MMA
Réputation : 7
Date d'inscription : 02/11/2007

Feuille de personnage
CINE PASSION:
50/100  (50/100)
JEUX:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Re: AU DELA - CLINT EASTWOOD - 2010   Mer 26 Jan 2011 - 19:26

Bon bon... j'attendrai un peu avant de le voir...

_________________
"Tout le monde n'a pas la stature d'un tragédien. Contente-toi du bonheur ....la consolation des médiocres." (L'incorrigible)
Revenir en haut Aller en bas
bulitt11
mythe
mythe
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 38
Localisation : marne la vallee
Loisirs : cinema
Réputation : 11
Date d'inscription : 11/04/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: AU DELA - CLINT EASTWOOD - 2010   Sam 26 Fév 2011 - 20:15

tres decu par ce film il s y passe rien c est tres long c est rater sur toute la ligne
Revenir en haut Aller en bas
http://bulitt.vip-blog.com
clipphil
Gentil Organisateur du Forum
Gentil Organisateur du Forum
avatar

Nombre de messages : 1180
Localisation : Bruxelles
Loisirs : Musique- Cinéma- Internet
Réputation : 0
Date d'inscription : 25/03/2005

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: AU DELA - CLINT EASTWOOD - 2010   Dim 27 Fév 2011 - 12:20

Je l'ai vu. Rien de très extraordinaire....sauf pour le spectateur qui veut se poser un paquet de questions sur la vie après la mort, l'au-delà etc..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AU DELA - CLINT EASTWOOD - 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
AU DELA - CLINT EASTWOOD - 2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blondin (Clint Eastwood)
» Clint Eastwood, le cavalier solitaire.
» [Universal] "L'échange" - de Clint Eastwood
» [Douhaire, Samuel] 100 photos pour comprendre Clint Eastwood
» Gran Torino de Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: FILMS :: 2010 à 20??-
Sauter vers: