cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J. Edgar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bulitt11
mythe
mythe
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 38
Localisation : marne la vallee
Loisirs : cinema
Réputation : 11
Date d'inscription : 11/04/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: J. Edgar    Lun 16 Jan 2012 - 12:40

je l est vu ce week end et je crois que je vais lancer le debat sur ce film pour ma part je n est pas aimer et je me suis ennuyé
dicaprio est tres bon mais le film se fait a coup de flash back et ca m insupporte le film s attache plus sur l orientation sexuel du personnage
mais franchement je m en fou on survol rapidement sa carrière de 48 ans quand meme au fbi dans le cinema ou je suis aller le voir des gens sont partis avant



Synopsis et détails

Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
http://bulitt.vip-blog.com
fandecine
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 48
Réputation : 9
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: J. Edgar    Lun 16 Jan 2012 - 13:21

A la fois, long, lent et ennuyeux, trop de dialogues, un personnage sur lequel Eastwood s'appesantit beaucoup trop (normal c'est un biopic) mais bon,et surtout un arrière-plan
historique complètement occulté (le maccarthysme passé sous silence, l'évocation de l'assasinat de Kennedy à peine évoqué, la lutte pour les droits civiques survolée, le 'flower-power' oublié ainsi que l'emprisonnement des américano-japonais durant la seconde guerre mondiale).

Le fait d'avoir uniquement portée à l'écran le FBI comme juste un gigantesque collecteur de fiches est maladroit, il est aussi en charge,de l'antiterrorisme, du contre-espionnage, du lutter contre le crime organisé, des enlèvements, des crimes en col blanc, et de la collecte des renseigements.

Quant au film en lui même, faut sacrément tenir le choc pour ne pas s'endormir, de plus le scénario à la 'code quantum' avec ses aller-retours permanent entre passé et présent est assez pénible (parfois dans un même plan (dans l'ascenceurou ils entre vieux et ressortent au sous-sol 'jeune' et 40 ans plus tôt). Cependant reste la composition de Léonardo, sublime en interprétation du personnage, à la fois brutal, autoritaire, mais aussi lâche et veule (formant ses agents mais n'allant pas sur le terrain).


Si la scène ou il enfile une robe à la mort de sa mère m'à laissé froid, juste pour souligner la bizarrerie du bonhomme, la scène ou il s'engueule avec Clyde est un grand moment intimiste (avec un 'je t'aime' aussi touchant que maladroit sussuré du bout des lèvres par Edgar après le palot baveux avec Clyde). Le reste on navigue à vue, entre une très belle prestation courte de Judi Dench, et surtout Armie Hammer formidable.

Assez moyen, je pense qu'un film plus long (de 3 heures) ou en 2 parties eut sans doute mieux valut qui aurait permis de mieux expliquer la création et l'évolution du FBI (juste survolé via 2 films Warner de l'époque censé montrer l'évolution du public par rapport au FBI -L'ennemi public (1931) et - G-men (1935) tout deux avec James Cagney)).
Bref un Eastwood mineur.........
Revenir en haut Aller en bas
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 40
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: J. Edgar    Lun 16 Jan 2012 - 13:52

oulah ca me refroidit un peu ces avis

_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 40
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: J. Edgar    Lun 16 Jan 2012 - 13:55

sur l'histoire du FBI je rajouterais le films de Mervyn LeRoy "la police fédérale enquête" avec James Stewart

_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J. Edgar    

Revenir en haut Aller en bas
 
J. Edgar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edgar Allan Poe
» Wallace, Edgar
» Wallace, Edgar
» L'histoire d'Edgar Sawtelle
» Edgar Morin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: FILMS :: 2010 à 20??-
Sauter vers: