cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fandecine
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 47
Réputation : 9
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012   Sam 28 Juil 2012 - 16:00

réalisateur : Christopher Nolan

durée : 2h 44

avec :

Tom Hardy, Christian Bale, Liam Neeson, Joseph Gordon-Levitt, Anne Hathaway, Gary Oldman, Morgan Freeman, Marion Cotillard, Michael Caine, Juno Temple...

résumé : Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent. Mais c'est un chat - aux intentions obscures - aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane...

un lien qui m'a bien fait rire : http://www.madmoizelle.com/the-dark-knight-rises-incoherences-116910

site officiel : http://www.thedarkknightrises.com/

'Batman Begins' était prometteur et avait su donner un nouveau départ suite aux 2 catastrophiques films de Joel Schumacher, 'The Dark Knight' était parfait. En effet Christopher Nolan avait réussi le pari dangereux de s'éloigner un peu de Batman pour se concentrer sur la ville de Gotham avec des guests aussi flamboyants que le Joker et Harvey Dent. Le Chevalier noir n'était pas oublié, loin de là, juste légèrement en retrait pour rendre un bel hommage à son univers fictif. Cela n'a pas empêché Nolan de parler d'éléments bien réels, à savoir le 11 septembre et ses répercussions et d'une manière plus général le terrorisme et les moyens parfois borderline utilisé pour lutter contre. Terrorisme personnifié par un Joker hallucinant, inoubliable.

'The Dark Knight Rises' m'a déçu mais pas dans le sens ou on l'entend. Nolan reste un grand réalisateur, mais c'est le scénario qui patine, trop verbeux (cà cause énormément dans le film alors que des images auraient pu largement remplacés les dialogues).
Pourtant le film commence très bien avec une introduction hallucinante du personnage de Bane (dont l'évasion ressemble fort à celle de 'Cliffhanger'). Ya pas à dire, Nolan sait présenter ses badguys au public. Un petit mot sur la performance générale de Tom Hardy, parfait. Bane est terrifiant, tout en puissance et pourtant toujours calme, le jeu sur la voix, sur les regards est parfait. Le mixage audio fait d'ailleurs énormément ressortir sa voix, comme si ce n'était pas réellement l'acteur qui parlait, mais plus une voix off menaçant le spectateur. Malheureusement il m'aura fallu voir le film 2 fois, une fois dans une VF catastrophique, la VO étant bien meilleur.

Christopher Nolan a poussé le concept de 'The Dark Knight Rises' jusqu'au bout avec cette conclusion, trop loin en fait ce qui déséquilibre complètement le film (à la fois imparfaite et intéressante). Il n'a pas ancré une histoire de super-héros dans la réalité, il a oublié Batman et son univers pour raconter une autre histoire, en s'attaquant en arrière plan à la crise économique, aux inégalités sociales dont Bane se fait - un temps -le porte-parole. Autant le Joker était un porte-étendard tout désigné pour le terrorisme aveugle (je suis un agent du chaos !), autant Bane n'a pas grand chose à faire là et est moins 'présent' sur ce plan.

On continue les joies du casting avec un Christian Bale toujours égale à lui même, par contre ses 2 alliés souffrent un peu que ce soit Alfred 'l'âme des Wayne' qui en prend un sacré coup dans le film, et Julius Fox un peu oublié lui aussi dans le film.

Reste Anne Hattaway dont j'avais très peur que l'interprétation frise le ridicule, bonne pioche l'actrice est excellente, et parvient à un jeu parfait , malgré quelques dialogues un peu nulles, même si elle est à des lieues de l'interprétation de Michelle Pfeiffer (qui peut dormir tranquille sur ses deux oreilles), l'actrice prend une tournure intéressante,
l'association Batman/Selina Kyle fonctionne bien , les 2 scènes de combats ensembles sont une petite merveille. Quand à notre petite française Marion Cotillard loupe encore le coche, décidément après 'public ennemies'et 'inception' rien à faire encore un rôle loupé (et une bonne chance de se retrouver aux razzies awards).
l'autre bonne surprise vient de Joseph Gordon-Levitt (Inception) excellent en policier tenace dont la fin ah zut non je dis rien. Reste Gary Oldman qui demeure fidèle à la trilogie et s'en tire avec les honneurs.

Autre déception et de taille, la musique, Hans Zimmer est resté seul aux commandes (dommage que James Newton Howard n'ait pas repris du service) là ou la musique de 'The Dark Knight' avait une importance capitale, ici c'est vraiment une musique passe partout malgré une reprise du thème de Batman de temps en temps.

L'autre erreur vient peut être de Warner elle même, voulant à tout prix réinitialiser le carton de 'the dark knight' d'ou (on n'y à pas eu trop droit en France) mais aux USA la campagne marketing à été incessante, peut être que celà va lasser le public, car on leur promet un film exceptionnel, ce qu'il n'est pas tout à fait.

Alors le film n'est ni une daube, ni le film de l'année, juste un produit moyen, bourrés de moments excitants (des combats trop courts mais relativement bien menés), de dialogues interminables. Reste encore autre chose, pour 'le décor' après Chicago dans le 2, c'est New-York qui à été choisi, malheureusement 'the big apple' est immédiatement reconnaissable et est difficile à faire passer pour Gotham.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel
scénariste
scénariste
avatar

Nombre de messages : 997
Age : 58
Localisation : Saint-Liboire, Québec
Loisirs : Cinéphile
Réputation : 1
Date d'inscription : 30/06/2011

Feuille de personnage
CINE PASSION:
0/0  (0/0)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012   Dim 29 Juil 2012 - 14:22

Si je me fis à ta critique fandecine, ce troisième volet sera probablement le dernier.

Il y a un dicton de circonstance : Il faut dire qu'à force de vouloir étirer la sauce, le plat final finit par manquer de saveur.
Revenir en haut Aller en bas
bulitt11
mythe
mythe
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 38
Localisation : marne la vallee
Loisirs : cinema
Réputation : 11
Date d'inscription : 11/04/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012   Dim 29 Juil 2012 - 22:07

je viens de le voir et j ai pas mal aimer il y a des rebondissement c est assez mouvementé
Revenir en haut Aller en bas
http://bulitt.vip-blog.com
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 40
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012   Dim 23 Sep 2012 - 14:46

Je l'ai vu dernièrement et je reste un peu sur ma faim il n'est pas à la hauteur des opus précédent je rejoins un peu l'avis de fandeciné qui le déclare verbeux, j'ajoute aussi certaine longueur, je trouve que le personnage de Bruce Wayne/Batman est même un peu en retrait par rapport à des personnage comme Bane ou encore le personnage de joseph Gordon Levitt, comme le dit Fandeciné ce n'est pas le film de l'année, bien que très attendus il reste un film moyen mais qui se laisse voire

_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
gegesan
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7932
Age : 33
Localisation : Namur (Belgique)
Loisirs : Judo, cinéma, MMA
Réputation : 7
Date d'inscription : 02/11/2007

Feuille de personnage
CINE PASSION:
50/100  (50/100)
JEUX:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Re: THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012   Mer 4 Déc 2013 - 13:17

C'est avec The Dark Knight Rises que Nolan conclut sa trilogie entamée en 2005. Ce dernier est très particulier et, quoique considérablement différent des autres opus, se veut au final le complément de ces derniers.

Le méchant, Bane (excellent Tom Hardy), est plus fidèle au personnage du comics que la pathétique version de Schumacher (pas trop dur) et se montre plus inquiétant encore que le Joker. Pour moi, cela se résume à peu près à cela : il réussit tout bonnement là où le Joker avait échoué. Il plonge de facto Gotham dans la terreur et le chaos absolus (ce qui me fait sourire quand j'entends l'une des dernières phrases de Gordon : "j'ai vu un peuple de génie se relever"). La part belle lui est laissée et il en profite : c'est Bane qui offre la plus grosse part de spectacle.

Les autres ne sont pas pour autant complètement effacés (à part peut-être Alfred, très affligé puis porté disparu jusqu'à la fin du film, où on le retrouve presque avec surprise). Morgan Freeman et Gary Oldman demeurent géniaux et se voient flanqués d'un tout aussi remarquable Gordon-Levitt en policier proche du peuple et révolté. Anne Hathaway se voit offrir de très bonnes scènes d'action et se montre très convaincante en Selina Kyle, dont le background se ressent plus qu'il ne s'exprime explicitement au cours du film, mais est reléguée à l'arrière-plan dans les scènes d'action majeures. Pour ce qui est de Marion Cotillard, elle offre sa part de charme au film mais son personnage manque de consistance et meurt platement, comme Bane d'ailleurs ! Là on retrouve ce défaut si cher à Nolan dans la trilogie, on diait qu'il aime tant ses personnages qu'il a du mal à imaginer une belle mort (contrairemant à un Boetticher). Leur entrée en scène est, elle, toujours plus soignée.

On en arrive naturellement aux défauts qui parsèment cet opus. D'abord, la quasi absence de Batman (celle d'Alfred a déjà été évoquée), en plus de son statut pratiquement grabataire qui raccorde peu avec le film précédent. Huit ans se sont écoulés et Bruce Wayne souffre d'un défaut de cartilage. Ce problème peut affecter les sportifs, de fait, mais enfin cela paraît tôt pour frapper le personnage de Wayne.



Le score de Hans Zimmer, me semble-t-il plus mesuré dans les autres épisodes, est ici très envahissant et emphatique, même lors de moments qui nécessiteraient plus de retenue. Cela apporte un côté patriotique renforcé par des gros plans sur la bannière étoilée (ou le fameux hymne dans le stade), ce qui rapprocherait presque pour le coup d'un Michael Bay... mais bon, presque.

Quelques erreurs sont encore présentes. Par exemple, après la scène de Bane à la bourse, les méchants fuient et Batman se lance à leur poursuite. Simplement, ils sortent de la bourse en plein jour, et Batman les poursuit en pleine nuit...

En dépit de ces quelques défauts, The Dark Knight Rises bénéficie à mon sens du meilleur méchant de la saga et d'une réalisation impeccable. Peut-être légèrement en-deçà du précédent opus, il n'en demeure pas moins une très grande réussite et mérite largement le détour.

_________________
"Tout le monde n'a pas la stature d'un tragédien. Contente-toi du bonheur ....la consolation des médiocres." (L'incorrigible)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan - 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE DARK KNIGHT RISES - Christopher Nolan (25/07/2012)
» l'aprés Dark knight rises pour Christopher Nolan sera : Son biopic de Howard Hughes!!
» [2012] The Dark Knight Rises SPOILERS ALERT !
» Inde Confirmée pour The Dark knight rises? et appels de castings?
» The Dark Knight Rises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: FILMS :: 2010 à 20??-
Sauter vers: