cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DREED - PETE DAVIS - 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fandecine
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 47
Réputation : 9
Date d'inscription : 25/08/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: DREED - PETE DAVIS - 2012   Lun 25 Fév 2013 - 12:11

Réalisateur : PETE DAVIS

genre : la loi c'est moi !

avec : Karl Urban, Olivia Thirlby, Lena Headey

Résumé : Mega City One est une métropole tentaculaire rongée par le vice ou la seule forme d'autorité restante est une police urbaine qui cumule toutes les fonctions :
flic, juge et bourreau. Lorsqu'une baronne de la drogue (Ma-Ma) propage une nouvelle drogue, c'est Dredd le juge ultime et son apprentie aux pouvoirs psychiques, qui vont prendre les armes et rétéblir l'ordre.

Four monumental aux USA, le film sort directement en vidéo en France, et il aurait largement mérité une sortie en salles.
Vous pouvez oublier le nanar Stallonien de 1995, ce Judge Dredd est nettement meilleur, cà reste une heure et demie de défouraillage dans tous les sens, de morts bien violentes, de carnages dans tous les sens, bref pas un film à mettre entre toutes les mains.

D'abord Dredd enfin incarné à sa juste valeur par un Karl Urban monolithique fait ressortir le pire du personnage, fasciste, impitoyable envers la loi et appliquant la sentence finale (la mort donc) de toutes les manières possibles.

un personnage violent et bien bourrin à qui il fallait un contre-poids, ce sera la découverte du film l'actrice Olivia Thirlby (la 'rookie' Anderson dans le film) tout nouveau Judge mais avec une capacité mutante supplémentaire, la télépathie, autorisant bien sûr la caution 'humaine' du Dredd. Dans un passage du film, piégées dans un étage, il rentre dans un appartement, et Anderson mettant à profit son pouvoir découvre que la résidente et son bébé n'ont autre que pour mari, celui qu'elle vient de tuer d'une balle dans la tête quelques minutes auparavant.

Enfin on finira par la magnifique Lena Headey tenant le rôle de Ma-Ma la baronne du crime régnant sur le bloc en question, personnage intéressant malheureusement un peu loupée sur la fin, le confrontation finale avec Dredd étant un peu limite.

Par contre pour en finir définitivement avec les 2 judges elle en profitera pour sortir des gatlings et détruire tout un étage (tuant tout les occupants à l'intérieur) pour un moment de carnage hallucinant.

Côté réalisation cà sent le petit budget avec des plans qui deviennent vite énervants (on voit les ravages de la nouvelles drogue le 'slo-mo'permettant de ralentir le temps 100 fois pour son son consommateur. On voit donc à l'écran de magnifiques ralentis, mais qui deviennent lassants à la longue;

car répétés trop souvent. Par contre la première confrontation Judges/Gangs se fait par l'intermédiaire de cette drogue ou l'on voit l'action au ralenti (et le carnage qui va avec, les balles pénétrant au ralenti dans les chairs des protagonistes beurk !).

Il y à aussi le design de la LawMaster (la moto conduite par les judges) assez moche à mon gout ! Pour le reste c'est bien emballé, l'atmosphère du bloc (un immeuble de 200 étages tentaculaire) étant bien rendu, crapsec et glauque.
Si une suite il doit y'avoir j'attends avec impatience....
Revenir en haut Aller en bas
 
DREED - PETE DAVIS - 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jason Russell de la campagne Kony 2012 pète un câble
» [Davis, Ronald.D] Le Don de Dyslexie
» Croisière Titanic Memorial [2012]
» Musée Titanic en 2012 [Southampton]
» Exposition Titanic à Cosne en 2003 et peut-être 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: FILMS :: 2010 à 20??-
Sauter vers: