cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 San Francisco - W. S. Van Dyke 1936

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arsène
poète du forum
poète du forum
avatar

Nombre de messages : 417
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/10/2005

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: San Francisco - W. S. Van Dyke 1936   Lun 27 Mar 2006 - 19:02


Hier soir sur ARTE,

La télé-vision jouant le rôle de la machine à explorer le temps, San Francisco était le film à ne pas rater. Faire un saut de cent ans en arrière était à tenter.

1906, Le premier janvier de cette année mémorable pour les californiens a commencé par bien s’embraser mais plus particulièrement par un incendie d’une salle de spectacle laissant la chanteuse d’un cabaret renommé sans moyen de se produire.
Blakie Norton (Clark Gable) devenu pour ce film patron d’un cabaret la repère. Selon lui, les jambes des femmes valent autant que les envolées lyriques d’un autre établissement plus tourné vers Faust et les nobles pages des opéras.

Dramatique situation pour cette «voix» angélique de Mary Blake (Jeanette Mac Donald) courtisée par le ténébreux Norton et ce directeur d’opéra de la Barbary Coast. Difficile pour elle, de se partager entre : Le Paradis, le Tivoli et la chapelle de Tim Mullin, (Spencer Tracy). Celui-ci, pasteur est l'ami d’enfance de Blakie lequel, conserve son charme notoire, mais là ce serait plutôt : autant en emportent les cordes vocales.
A noter, les élégantes toilettes féminines, ainsi que hauts de forme en lustrine et chapeaux melons de ces messieurs.
Le spectateur vogue entre comédie musicale, histoire d’amour et catastrophe historique.
Le rossignol en trois cages différentes envoie ses brillantes mélopées, mais la dernière page de trilles est destructrice, puisqu’à l’issue d’un concours d’artistes, commence le tremblement (curieux synonyme de trille) de terre de la cité californienne.

La réalisation de ce film de W.S.Van Dyke a pour l’époque (1936) un parfum de démesure et bien avant la mode des films catastrophes des années 70, il faut reconnaître que les effets spéciaux étaient soignés. Curieusement, certaines répliques et mélodies dramatiques ne sont pas sans rappeler une autre catastrophe se produisant six ans plus tard à bord d’un paquebot, on les retrouve en finale de cette œuvre de près de deux heures.




400.000 personnes vivaient en 1906 en cette Babylone du Pacifique. Terre promise à l’autre bout de l’arc en ciel. On avait déclaré le Palace Hôtel indestructible ! Caruso y avait sa suite ! Cette ville en grande partie construite de maisons de bois, n’attendait qu’une allumette pour s’enflammer. Elle avait déjà connu des secousses sismiques, cinquante ans plus tôt, mais ne s’attendait pas à subir une destruction aussi complète.

L’incendie de San Francisco dura cinq jours, on dénombra plus de 250.000 victimes, les cinéphiles ne peuvent oublier ce mémorable film d’hier, cet air de ragtime très en vogue d’un autre siècle et ce drame d’une ville qui ne peut que se décrire en noir et blanc. Au moment où le mot FIN fait son apparition, San Francisco exprime son désir de renaître de ses cendres sous les accents de : Gloria chers à l’oncle Sam.

arsène.


Dernière édition par le Mar 28 Mar 2006 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19597
Age : 51
Localisation : Meurthe et Moselle
Loisirs : Egypte ancienne, Grèce Antique, littérature
Réputation : 14
Date d'inscription : 07/03/2005

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: San Francisco - W. S. Van Dyke 1936   Mar 28 Mar 2006 - 10:04

la cinq ou Arte ???? car la 5, je ne l'ai pas le soir Sad Sad
si c'est Arte, j'ai une chance que cela repasse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.forum
Arsène
poète du forum
poète du forum
avatar

Nombre de messages : 417
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/10/2005

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: San Francisco - W. S. Van Dyke 1936   Mar 28 Mar 2006 - 10:37

Arte bien sûr !

Ma plume sait changer l'heure mais pas la chaïne !
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19597
Age : 51
Localisation : Meurthe et Moselle
Loisirs : Egypte ancienne, Grèce Antique, littérature
Réputation : 14
Date d'inscription : 07/03/2005

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: San Francisco - W. S. Van Dyke 1936   Mar 28 Mar 2006 - 10:46

je vais aller faire un tour sur le site pour voir si je peux de nouveau voir ce petit bijou
Revenir en haut Aller en bas
http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.forum
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 40
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: San Francisco-1936-W.S. Van Dyke   Mer 28 Mai 2008 - 7:38

Clark Gable--->Blackie Norton
Jeannette MacDonald--->Mary Blake
Spencer Tracy--->Père Tim Mullin
Jack Holt--->Jack Burley
William Ricciardi--->Baldini

Le jour du nouvel an 1906, Blackie Norton, propriétaire du "Paradise café", fait la connaissance de Mary Blake, venue a San Francisco pour faire une carriére de chanteuse d'opéra, Norton l'engage pour chanter dans son établissement.
Blackie a des ambitions politiques et veut devenir inspecteur des services municipaux et interdire la construction d'immeuble démunis d'echelle d'incendie. Jack Burley, propriétaire d'une chaine d'hotel combat ce projet. Venus un soir au "Paradise Café" il est subjugué par la beauté et la voix de Mary, il est accompagné ce soir la par Baldini un chanteur d'opéra qui le pousse a lui faire passer une audition. Blackie refuse de la laisser partir pretextant son contrat. Le père Tim Mullin ami d'enfance de Norton pousse la jeune femme a s'en aller. Mary rompt son contrat et se produit a l'opera de San Francisco, puis se fiance à Burley. Elle reviendras sur sa décision en se rendant compte que son fiancé a combattu Blackie avec des methodes peu avouables. Le jour du terrible tremblement de terre d'avril 1906, Blackie se rend compte de l'amour qui l'attache a Mary et la rechercheras dans la ville devastés.

La plus grosse réussite de l'année 1936 pour la MGM qu'elle doit a son trio d'acteur Gable/Tracy/McDonald, mais aussi a la fabuleuse scéne de tremblement de terre qui dura plus de 10 mn.

l'affiche du film :



Jeannette MacDonald



Spencer Tracy



Clark Gable




_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: San Francisco - W. S. Van Dyke 1936   

Revenir en haut Aller en bas
 
San Francisco - W. S. Van Dyke 1936
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 11UA 1936 plateau
» The Oregon Trail - 1936
» Furie - Fritz Lang 1936
» Panerai PAM 249 aka 1936 aka Cali
» BILBAO - 1936 EX (BA- 6 en Espagne 1937)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: FILMS :: De 1930 à 1939-
Sauter vers: