cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marie-Josée Croze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Madame Musquin
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1353
Age : 33
Localisation : Chez Wam
Loisirs : Mener une vie de bohême
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
50/100  (50/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Marie-Josée Croze   Dim 19 Nov 2006 - 14:23

Marie-Josée Croze



Marie-Josée Croze grandit dans une banlieue modeste de Montréal, au sein d'une famille d'adoption qui compte quatre autres enfants. Adolescente réservée et tourmentée qui s'épanouit sur les planches, elle enchaîne bientôt les rôles dans des séries télévisées canadiennes. C'est dans un film de Gilles Carle, La Postière, que la comédienne fait sa première apparition sur grand écran en 1992. Remarquée dans La Florida, elle fait ensuite un premier séjour en France, pour y tourner le moyen-métrage HLA identique. Elle accède la même année à la reconnaissance grâce à Maelström de Denis Villeneuve, qui fait le tour des festivals et lui vaut le Genie - le "Cesar" canadien - de la meilleure actrice.
Marie-Josée Croze prend part en 2001 à Ararat, réalisé par l'un de ses plus fameux compatriotes, Atom Egoyan, et dans lequel elle campe avec justesse une jeune femme révoltée et avide de vérité. Mais c'est avec une autre oeuvre chorale, Les Invasions barbares de l'impertinent Denys Arcand que vient la consécration : l'actrice décroche, grâce à sa subtile prestation de junkie, tout en violence contenue, le Prix d'interprétation féminine à Cannes en 2003.
Le public français sous le charme de la Québecoise, qui tourne alors avec des auteurs comme Laurence Ferreira Barbosa ou Jean-Pierre Denis (La Petite Chartreuse) et donne la réplique à Edouard Baer dans Mensonges et trahisons (2004). Désormais associée à des projets de grande envergure, elle est choisie par Spielberg pour incarner une espionne aussi redoutable que troublante dans Munich en 2006. La même année, Marie-Josée Croze hante Ne le dis à personne de Guillaume Canet et interprète la mère de Jacquou Le Croquant.

Une actrice qui m'épate à chacune de ses interprétations ! Elle se glisse avec un naturel époustouflant dans ses personnages et crève littéralement l'écran à chaque rôle ! Des personnages "torturés" tout en pudeur, à ceux un peu plus mystérieux ou à la fille grande gueule, c'est un vrai bonheur de la voir à l'écran !

MADAME MUSQUIN
Revenir en haut Aller en bas
Uranus
mythe
mythe
avatar

Nombre de messages : 1728
Age : 49
Localisation : Brive
Loisirs : Ciné
Réputation : 1
Date d'inscription : 30/03/2005

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Marie-Josée Croze   Jeu 23 Nov 2006 - 22:50

J'ai vu les invasions barbares et Munich...
c'est en effet une bonne actrice très prometteuse
carrière internationale en plus !
Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Josée Croze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie-Josée Croze
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces
» Marie-Aude Murail
» Comment on se marie dans d´autres tribus en RDC ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTRICES :: actrices non anglo saxonnes :: actrices francophones-
Sauter vers: