cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maurice Ronet 1927-1983

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabiola
PHOTOGRAPHE DE STARS
PHOTOGRAPHE DE STARS
avatar

Nombre de messages : 635
Age : 45
Localisation : Somewhere
Loisirs : ciné, music, gastronomie, chant, sports, fiesta..
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/06/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Maurice Ronet 1927-1983   Mar 6 Fév 2007 - 17:58




Maurice Ronet, de son vrai nom Maurice Robinet, est un acteur français né le 13 avril 1927 à Nice et décédé d'un cancer le 14 mars 1983 à Paris (France).

Il fut marié avec les actrices Maria Pacôme de 1950 à 1956 et Josephine Chaplin, avec laquelle il a eu un enfant, de 1980 jusqu'à sa mort. Il est enterré au cimetière de Bonnieux, dans le Luberon.

Acteur prolifique, il fit son intervention la plus remarquable dans le sublime Feu follet de Louis Malle (1963), où il interprétait le rôle d'un trentenaire velléitaire qui, à la suite d'une cure de désintoxication alcoolique, décide de mettre fin à ses jours. Malle, un grand optimiste, réalise ici son film le plus obscur, mais réussit le tour de force de faire de cette histoire un chant à la vie au lieu d'un éloge de l'option morale du suicide. Pour cela, il compte sur la profonde humanité que peut se lire à tout instant sur le visage de Maurice Ronet : en se mettant dans la peau d'un idéaliste qui vit dans une désillusion permanente, Ronet transmet l'incapacité dont souffre l'Homme d'atteindre la plénitude. La présence de l'acteur est bouleversante à tout moment du métrage, mais c'est peut-être la séquence d'ouverture qui donne la mesure de son talent : au lit avec une belle femme qu'il n'arrive pourtant pas à sentir, à toucher, il est là sans y être, sa voix en off expliquant ses sensations, la musique de Satie creusant les silences. Du pur cinéma

Filmographie

Cinéma
1949 : Rendez-vous de juillet, de Jacques Becker
1951 : Un grand patron, de Yves Ciampi
1952 : La Jeune folle, de Yves Allégret
1952 : Les Sept Péchés capitaux, de Yves Allégret (segment La Luxure)
1953 : La Môme vert-de-gris, de Bernard Borderie
1953 : Horizons sans fin, de Jean Dréville
1953 : Lucrèce Borgia, de Christian-Jaque
1954 : À toi... toujours (Casta diva), de Carmine Gallone
1954 : Le Guérisseur, de Yves Ciampi
1954 : Châteaux en Espagne (El Torero), de René Wheeler
1954 : Casa Ricordi, de Carmine Gallone
1955 : Gueule d'ange, de Marcel Blistène
1955 : Les Aristocrates, de Denys de La Patellière
1956 : La Sorcière, d'André Michel
1956 : Section des disparus, de Pierre Chenal
1957 : Celui qui doit mourir, de Jules Dassin
1958 : Ascenseur pour l'échafaud, de Louis Malle
1958 : Agent secret S.Z (Carve Her Name with Pride), de Lewis Gilbert
1958 : Cette nuit-là, de Maurice Cazeneuve
1959 : Un jeudi comme les autres, de Daniel Wronecki (voix) (court-métrage)
1959 : Ce corps tant désiré, de Luis Saslavsky
1959 : Carmen de Grenade (Carmen la de Ronda), de Tulio Demicheli
1960 : Plein soleil, de René Clément
1960 : Mon dernier tango (Mi último tango), de Luis César Amadori
1960 : Il Peccato degli anni verdi, de Leopoldo Trieste
1961 : Le Rendez-vous de minuit, de Roger Leenhardt
1961 : Les Grandes personnes, de Jean Valère
1962 : Portrait Robot, de Paul Paviot
1962 : Liberté I, de Yves Ciampi
1962 : La Dénonciation, de Jacques Doniol-Valcroze
1963 : Casablanca nid d'espions, de Henri Decoin
1963 : Le Meurtrier, de Claude Autant-Lara
1963 : Tempête sur Ceylan (Das Todesauge von Ceylon), de Gerd Oswald et Giovanni Roccardi
1963 : Le Feu follet, de Louis Malle
1963 : Les Vainqueurs (The Victors), de Carl Foreman
1964 : Le Voleur de Tibidabo, de Maurice Ronet
1964 : Les Parias de la gloire, d'Henri Decoin
1964 : Donde tú estés, de Germán Lorente
1964 : La Ronde, de Roger Vadim
1965 : Trois chambres à Manhattan, de Marcel Carné
1966 : La Longue marche, d'Alexandre Astruc
1966 : La Ligne de démarcation, de Claude Chabrol
1966 : Les Centurions (Lost Command), de Mark Robson
1966 : Amador, de Francisco Regueiro
1967 : Le Jardin des délices (Il Giardino delle delizie), de Silvano Agosti
1967 : Le Scandale, de Claude Chabrol
1967 : La Route de Corinthe, de Claude Chabrol
1968 : La Femme écarlate, de Jean Valère
1968 : Le Diable sous l'oreiller (Un Diablo bajo la almohada), de José María Forqué
1968 : Histoires extraordinaires, de Federico Fellini, Louis Malle et Roger Vadim (voix)
1968 : How Sweet It Is!, de Jerry Paris
1968 : Les Oiseaux vont mourir au Pérou, de Romain Gary
1969 : Delphine, d'Éric Le Hung
1969 : La Femme infidèle, de Claude Chabrol
1969 : La Piscine, de Jacques Deray
1969 : Les Femmes, de Jean Aurel
1970 : Que fais-tu grande folle ? (Splendori e miserie di Madame Royale), de Vittorio Caprioli
1970 : La Modification, de Michel Worms
1970 : Le Dernier saut, d'Édouard Luntz
1970 : Qui ?, de Léonard Keigel
1971 : Un peu, beaucoup, passionnément..., de Robert Enrico
1971 : Raphaël ou le Débauché, de Michel Deville
1971 : La Maison sous les arbres, de René Clément
1972 : Le Diable dans la tête (Il Diavolo nel cervello), de Sergio Sollima
1972 : La Chambre rouge, de Jean-Pierre Berckmans
1972 : L'Odeur des fauves, de Richard Balducci
1972 : Les Galets d'Étretat, de Sergio Gobbi
1973 : Sans sommation, de Bruno Gantillon
1973 : Don Juan ou Si Don Juan était une femme..., de Roger Vadim
1973 : L'Affaire Crazy Capo, de Patrick Jamain
1973 : La Seduzione, de Fernando Di Leo
1974 : Commissariato di notturna, de Guido Leoni
1974 : Marseille contrat (The Marseille Contract), de Robert Parrish
1974 : Le Cri du cœur, de Claude Lallemand
1974 : Seul le vent connaît la réponse (Die Antwort kennt nur der Wind), d'Alfred Vohrer
1975 : Bis zur bitteren Neige, de Gerd Oswald
1975 : La Messe dorée, de Beni Montresor
1976 : Oh mia bella matrigna!, de Guido Leoni
1976 : À l'ombre d'un été, de Jean-Louis van Belle
1976 : La Merde (Perché si uccidono), de Mauro Macario
1976 : Nuit d'or, de Serge Moati
1977 : Madame Claude, de Just Jaeckin
1977 : Mort d'un pourri, de Georges Lautner
1979 : Liés par le sang (Bloodline), de Terence Young
1981 : Le Règlement intérieur, de Michel Vuillermet
1981 : Sphinx, de Franklin J. Schaffner
1981 : Beau-père, de Bertrand Blier
1982 : La Guérilléra, de Pierre Kast et Antonio Tarruella
1982 : Un matin rouge, de Jean-Jacques Aublanc
1982 : La Balance, de Bob Swaim
1983 : Surprise Party, de Roger Vadim

Télévision
1964 : Le Puits et la pendule, d'Alexandre Astruc (court-métrage)
1971 : L'Heure éblouissante, de Jeannette Hubert
1974 : Les Fargeot, de Patrick Saglio (série)
1976 : Peut-être en automne, de Jeannette Hubert
1976 : L'Homme de sable, de Jean-Paul Carrère
1977 : Emmenez-moi au Ritz, de Pierre Grimblat
1978 : Madame le juge, de Claude Barma (série : segment Monsieur Bais)
1979 : Orient-Express, de Daniele D'Anza (feuilleton : segment Jenny)
1981 : L'Atterrissage, d'Éric Le Hung
1982 : Ce fut un bel été, de Jean Chapot
1982 : La Nuit du général Boulanger, d'Hervé Bromberger
1982 : La Déchirure, de Franck Apprederis


Un merveilleux acteur, disparu bien trop tôt.

s002 s002 s002
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19597
Age : 51
Localisation : Meurthe et Moselle
Loisirs : Egypte ancienne, Grèce Antique, littérature
Réputation : 14
Date d'inscription : 07/03/2005

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Maurice Ronet 1927-1983   Mar 6 Fév 2007 - 22:52

1957 : Celui qui doit mourir, de Jules Dassin
1958 : Ascenseur pour l'échafaud, de Louis Malle
1959 : Ce corps tant désiré, de Luis Saslavsky
1960 : Plein soleil, de René Clément

très belle période pour moi !!
j'ai adoré ces films !!
Revenir en haut Aller en bas
http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.forum
kfigaro
star du box office
star du box office
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 48
Localisation : Limoges
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/11/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
35/100  (35/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maurice Ronet 1927-1983   Mer 7 Fév 2007 - 11:34

Son meilleur film à mon avis est le "Feu follet" : il y est admirable de désespérance, et de douleur contenue (voir la fin du film)...

mais "Ascenseur pour l'échafaud", "La Dénonciation", "Mort d'un pourri" et "Plein soleil" sont également intéressants...
Revenir en haut Aller en bas
http://frenchsoundtracks.phpbb9.com/
bulitt11
mythe
mythe
avatar

Nombre de messages : 1862
Age : 38
Localisation : marne la vallee
Loisirs : cinema
Réputation : 11
Date d'inscription : 11/04/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
20/100  (20/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maurice Ronet 1927-1983   Sam 29 Sep 2007 - 10:49

partie trop tot quel gachis
Revenir en haut Aller en bas
http://bulitt.vip-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurice Ronet 1927-1983   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Ronet 1927-1983
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maurice Ronet 1927-1983
» Maurice Rosy (1927-2013)
» Anniversaire des stars le 14 Mars
» Mon petit chat - Maurice Carême
» Maurice Limat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs européens non anglophones :: acteurs francophones-
Sauter vers: