cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 41
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939   Mar 5 Aoû 2008 - 14:54

James Stewart--->Jefferson Smith
Jean Arthur--->Clarissa Saunders
Claude Rains--->Senateur Joseph Paine
Edward Arnold--->Jim Taylor
Guy Kibee--->Gouverneur Hubert Hopper
Thomas Mitchell--->Diz Moore
Eugene Pallette--->Chich McGann
Beulah Bondi--->Ma Smith
Harry Carey--->Le président du Sénat
Astrid Allvyn--->Susan Paine

La soudaine mort du sénateur Foley pose un problème à Jim Taylor qui avait besoin de l'aide du pliticien pour faire passer un projet de construction d'un barrage inutile pour la communauté mais lucratif pour lui. Le Gouverneur Hubert Hopper décide alors de choisir le sympathique Jefferson Smith, chef des Boys Rangers, persuadé que ce grand jeune homme naîf ne risquera pas de manifester la moindre personnalité ni la plus petite indépendance. Le Sénateur Joseph Paine, qui a bien connu le père de Smith est chargé d'aider -et de suveiller- le nouveau sénateur. Clarissa Saunders, une secrétaire un peu cynique, accompagne Smith dont l'enthousiasme, la candeur et le patriotisme la surprennent.
Smith décid de proposer d'installer un camp pour les Boys Rangers à Willet Creek là même ou doit être érigé le barrage. Horrifié, Paine s'arrange pour éloigner Smith le jour de la séance en utilisant à cet effet sa propre fille, Susan. Clarissa, qui a bu quelque verres de trop, révéle alors à Smith la duplicité de Paine. Smith refuse d'y croire jusqu'à ce que Paine l'accuse publiquement de malversation. Produisant de fausse preuve, hopper, Paine et leurs complices font croire que Smith a lui-même acheté le terrain en question. Boulversé par ces mensonges et la trahison de Paine, Smith décide de quitte Washington mais Clarissa le retrouve au Lincoln Memoria et l'incite à se battre. Face à l'offensive de la presse contrôlée par les puissants moyen de Taylor, Smith ne peut témoigner que de sa bonne foi. Désormais mis en cause par les télégrammes envoyés par les amis de Taylor et de Hopper. Smith tient héroiquement durant plus de 23 heures à la tribune du Sénat mais finit par s'écrouler. Le sénateur Paine, aprés avoir tenté de se tuer, révéle alors à ses collégues la vérité. Jefferson Smith et Clarissa repartent ensemble vers l'Ouest.

James Stewart est absolument fabuleux dans le rôle de Monsieur Smith,c'est le Monsieur Martin ou Dupont Français, un individu moyen qui dans ce film se retrouve appelé a de hautes fonctions, il est honnête un peu effacé il est capable de réciter les discours de Lincoln et Jefferson, il est fier de son pére qui a été assassiné pour avoir voulu que la justice et le droit triomphe. Les hommes corrompus comme le Gouverneur Hopper et Taylor se disent qu'avec lui il ne risque rien que tout se passeras sans anicroche et pour être sur on le fait surveiller par un Sénateur : Joseph Paine, joué par un grand Claude Rains, qui intérprête magistralement cet homme autrefois appelé le chevalier blanc qui était honnête et s'est retrouvé compromis et dont l'ambition est de devenir présidents des Etats Unis, il se retrouve obligé de renier ses principes pour obtenir l'aide de ses amis politiques, dans le film James Stewart dit souvent cette phrase : "Les seules causes qui méritent que l'on se batte pour elles sont les causes perdues", la scéne la plus extraordinaire du film reste cette séance devant le Sénat ou Stewart parle pendant 23 heures d'affilées pour se défendre et que sa voix devient de plus en plus sourde épaulée par Clarissa, d'ailleur une trés belle scéne du film c'est lorsque éméchée elle se confie à Thomas Mitchell, ce sont certainement les moments culminants du film. Un des plus beaux film de Capra que je conseil vivement

l'affiche du film :










_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
Madame Musquin
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1353
Age : 33
Localisation : Chez Wam
Loisirs : Mener une vie de bohême
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
50/100  (50/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939   Dim 31 Aoû 2008 - 23:53

Je l'ai vu, il y a quelques années et j'ai pas revu depuis. Mais j'ai le souvenir du Capra "tout craché" : aucune ambiguïté, le bien contre le mal, le personnage naïf et innocent face à la pègre... j'adore !! Et c'est aussi grandement pour l'interprétation de James Stewart, grandiose dans ce personnage amené à perdre son idéal tout en se battant pour lui. Un sacré numéro qu'il offre lors de la scène de la prise de parole non-stop, et que tout s'effondre à la fin devant les billets. J'adore le regard, le désarroi et la fatigue du personnage qui voit le monde s'écrouler sous ses pieds.

Mais tu m'as donné envie de le revoir Grégory !

MADAME MUSQUIN
Revenir en haut Aller en bas
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 41
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939   Lun 1 Sep 2008 - 6:16

C'est un vrai plaisir ma chére caroline

_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 41
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939   Ven 12 Juil 2013 - 9:54

Revu hier soir, après une longue abstinence et franchement toujours autant de plaisir notamment lors de la scène entre Thomas Mitchell (quel acteur...) et Jean Arthur, ou elle est totalement ivre, ou bien attendre avec gourmandise la scène du discours qui est certainement la meilleure scène du film, j'aime aussi beaucoup la scène ou Jefferson Smith découvre Washington, les monuments, du très bon Capra, Claude Rains est vraiment très bon on sent qu'il n'est pas aussi mauvais mais qu'il est pris dans un engrenage qui ne lui permet plus de faire machine arrière et qu'il le regrette.

_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mr Smith au Sénat - Frank Capra 1939
» It's a wonderful life, de Frank Capra
» New York-Miami - Frank Capra 1934
» Arsenic et vielles dentelles, de Frank Capra (1944).
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: FILMS :: De 1930 à 1939-
Sauter vers: