cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Robert Lamoureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 38
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Robert Lamoureux   Lun 5 Jan 2009 - 12:47



Robert Lamoureux, né le 4 janvier 1920 à Saint-Mandé dans le Val-de-Marne, est un acteur, réalisateur et scénariste français.

Biographie

Robert Lamoureux commence sa carrière au cabaret, où il interprète ses propres chansons et récite des monologues cocasses. En bon saltimbanque, Robert Lamoureux touchera par la suite à toutes les facettes du spectacle : music-hall, disque, radio, théâtre,... Il est l'auteur de pièces de boulevard et a reçu un grand prix du disque avant que le cinéma s'intéresse à lui. Il connaît de gros succès dans les années 1950, avec des comédies dignes du théâtre de boulevard où il impose un personnage mince, séduisant et drôle. De cette époque, on peut retenir des comédies relevées telles que Papa, maman, la bonne et moi (1954) de Jean-Paul Le Chanois, inspiré d'un de ses numéros de cabaret, et Papa, maman, ma femme et moi (1955), du même réalisateur. En 1955, il joue avec Betsy Blair, dans Rencontre à Paris. Il incarne deux fois un Arsène Lupin plein de gouaille (Les Aventures d'Arsène Lupin, 1956, de Jacques Becker ; Signé Arsène Lupin, 1959, d'Yves Robert).

En 1960, il passe derrière la caméra pour réaliser des films adaptés de pièces de boulevard dont il est l'auteur (Ravissante et La brune que voilà), qui connaissent des succès en salles mais rebutent la critique. Après une longue éclipse au cinéma, Robert Lamoureux réinvente le vaudeville militaire avec notamment la série de la Septième Compagnie, dont les exploits remplissent les salles : Mais où est donc passée la septième compagnie ? (1973), On a retrouvé la septième compagnie (1975), La Septième Compagnie au clair de lune (1977). On le retrouve dans un de ses meilleurs rôles dans L'Apprenti salaud (1977) de Michel Deville.

Mais Robert Lamoureux avoue que le cinéma l'ennuie : il préfère le théâtre auquel il consacre l'essentiel de sa carrière.


Cinéma

Réalisateur

1960 : Ravissante
1960 : La Brune que voilà
1973 : Mais où est donc passée la septième compagnie ?
1974 : Impossible... pas français
1975 : On a retrouvé la septième compagnie
1975 : Opération Lady Marlène
1977 : La Septième Compagnie au clair de lune

Acteur

1951 : Le Roi des camelots
1951 : Le Don d'Adèle
1951 : Au fil des ondes
1951 : Chacun son tour
1952 : Allô... je t'aime
1953 : Lettre ouverte
1953 : L'incantevole nemica
1953 : Virgile
1953 : Femmes de Paris de Jean Boyer
1953 : Village magique
1954 : Escalier de service
1954 : Papa, maman, la bonne et moi
1955 : Si Paris nous était conté
1956 : Papa, maman, ma femme et moi
1956 : Rencontre à Paris
1956 : Une fée pas comme les autres
1957 : L'Amour est en jeu
1957 : Les Aventures d'Arsène Lupin
1958 : La Vie à deux
1959 : Signé Arsène Lupin
1960 : La Française et l'Amour
1960 : Ravissante
1960 : La Brune que voilà
1973 : Mais où est donc passée la septième compagnie ?
1974 : Impossible... pas français
1975 : On a retrouvé la septième compagnie
1975 : Opération Lady Marlène
1977 : L'Apprenti salaud
1991 : Le Jour des rois

Théâtre

Auteur
L'Amour foot
Le Charlatan
La Taupe
Diable d'homme
La Brune que voilà
Si je peux me permettre
La Soupière
Un rossignol chantait
Frédéric
Echec et meurtre
Le Tombeur
Adélaïde 90

Comédien

1952 : Ombre chère de et mise en scène Jacques Deval, Théâtre Edouard VII
1962 : Turlututu de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, Théâtre Antoine
1964 : Jo de Claude Magnier, mise en scène Jean-Pierre Grenier, Théâtre des Nouveautés
1967 : Frédéric de Robert Lamoureux, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre Edouard VII
1968 : Désiré, de Sacha Guitry, mise en scène Pierre Dux, Théâtre du Palais-Royal
1969 : Échec et meurtre de Robert Lamoureux, mise en scène Jean Piat, Théâtre des Ambassadeurs
1971 : La Soupière de Robert Lamoureux, mise en scène Robert Lamoureux & Francis Joffo, Théâtre Edouard VII
1974 : Le Charlatan de Robert Lamoureux, mise en scène Francis Joffo, Théâtre des Bouffes-Parisiens
1980 : ... Diable d'homme ! de Robert Lamoureux, mise en scène Daniel Ceccaldi, Théâtre des Bouffes-Parisiens
1984 : Le Dindon de Georges Feydeau, mise en scène Jean Meyer, Théâtre du Palais-Royal
1986 : Le Tombeur de Robert Lamoureux, mise en scène Jean-Luc Moreau, Théâtre des Variétés
1986 : La Prise de Berg-Op-Zoom de Sacha Guitry, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Nouveautés
1987 : La Taupe de Robert Lamoureux, mise en scène Francis Joffo, Théâtre Antoine
1989 : Adélaïde 90 de Robert Lamoureux, mise en scène Francis Joffo, Théâtre Antoine
1992 : L'Amour foot de Robert Lamoureux, mise en scène Francis Joffo, Théâtre Antoine
1997 : Si je peux me permettre avec Jacques Balutin
2002 : Le Charlatan de Robert Lamoureux, mise en scène Francis Joffo, Théâtre du Palais-Royal
: Domino de Marcel Achard
Revenir en haut Aller en bas
duke
cinéma-passion
cinéma-passion
avatar

Nombre de messages : 19481
Age : 41
Localisation : chez moi devant mon ecran
Loisirs : beaucoup
Réputation : 43
Date d'inscription : 15/07/2006

Feuille de personnage
CINE PASSION:
100/100  (100/100)
JEUX:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Robert Lamoureux   Lun 5 Jan 2009 - 20:19

Il est bien sur connu pour sa trilogie "La Septiéme Compagnie", je l'ai bien aimé aussi dans son interprétation d'Arséne Lupin dans deux aventures du gentleman cambrioleur ou das les deux films de la série Papa, maman....

_________________
Commissaire allemand : Juif, vous êtes ? Juif, vous avez l’air !
Jo : Faut mettre l’adjectif à la fin, pas au début.
Commissaire allemand : Was ?!
Jo : On dis pas « Juif, vous avez l’air » mais « Vous avez l’air Juif ». Si j’vous dis « Con vous avez l’air », c’est pas Français. C’est juste, mais c’est pas Français.
Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Lamoureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert Lamoureux
» Le fil vert sur le bouton vert, le fil rouge sur le bouton rouge
» Decouverte de Robert Lamoureux
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 7: La montée des orages
» MALEVIL de Robert MERLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs européens non anglophones :: acteurs francophones-
Sauter vers: