cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Adriano Celentano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Adriano Celentano   Mar 6 Jan 2009 - 12:22



Adriano Celentano (né le 6 janvier 1938 à Milan) est un chanteur, acteur et comédien, à la façon de danser particulière. Il est un grand de la chanson italienne.

En Italie il est aussi surnommé « l'urlatore», « il molleggiato » ou « il celebre » ou encore « il mito ». Il est considéré comme le Elvis Presley italien et il a vendu plus de cent millions de disques dans le monde.

Biographie

Ses parents étaient venus à Milan de la région des Pouilles, dans le Mezzogiorno. Il est né à Milan, au numéro 14 de la mythique "via Gluck", dont il a fait une chanson célèbre. La rue se trouve à proximité immédiate de la stazione centrale de Milan, une gare ferroviaire au style mussolinien imposant et qui était à l'époque une "zone", en pleine reconstruction. La famille déménage via Correnti en 1951. Il rentre en apprentissage après sa scolarité obligatoire et a plusieurs boulots dont celui d'horloger.

Adriano Celentano est un des premiers à avoir saisi l'importance de la musique rock anglo-saxonne et à l'avoir adaptée en Italien. Après un concert de Bill Haley, Adriano fonde en 1956 avec des amis le groupe des Rocks Boys. Un d'entre eux Antonio Ciacci, deviendra célèbre sous le nom de Little Tony. Adriano trouve son style en dansant de façon désarticulée sur la musique de son groupe et en imitant Jerry Lewis.

Au premier (et unique) festival du rock and roll italien du 18 mai 1957, il remporte le premier prix, avec Ciao ti diro, même si le groupe se brise peu après. Il rencontre Miki Del Prete, qui vient aussi des Pouilles et qui deviendra son parolier.

Ses premiers 45 tours, fait de reprises de rock US, sortent en 1958, mais connaissent peu de succès. A partir de 1959, ses premières chansons en italien sont plus convaincantes.

Au festival de San Remo de 1961, Adriano Celentano ose se présenter de dos au public mais arrive second avec 24.000 Baci.

De 1962 à 1968, il fonde le "Clan Celentano", une société de production pour gérer le million de disques qu'il vend alors communément. En 1964, il rencontre celle qui deviendra sa femme, Claudia Mori et qui lui donnera trois enfants.

Les succès sont nombreux même si Adriano, despotique est soudain pris par une révélation mystique et mettra fin au clan: Ciao ragazzi, Pregherò, come Tre passi avanti, Mondo in mi 7a

Il ragazzo della via Gluck ne marche pas à San Remo 1966, mais La coppia più bella del mondo et Azzurro (de Paolo Conte) sont des succès.

Chi non lavora non fa l'amore chanson chantée avec sa femme Claudia Mori, arrivera première au Festival de San Remo de 1970.

Celentano fera aussi de nombreux films, parfois excessivement mystiques (12 dans les années 1975-1980)

On considère aussi Celentano comme le premier rappeur italien avec Prisencolinensinainciusol en 1973, qui est rentré dans les charts américains. Ses sujets sont écolos, moralistes Un albero di trenta piani, Svalutation et L'unica chance. Un dernier concert en 1979 réunira prés d'un million de personnes.

Le film comédie Musicale Joan Lui n'aura pas le succès espéré en Italie, mais sera un énorme succès à Moscou. Il sera également animateur télé avec Fantastico 8 avec un énorme succès d'audience.

Adriano Celentano parle beaucoup, souvent comme un prédicateur, contre la chasse, le monde moderne... et fait parler beaucoup, mais reste populaire, comme un personnage à part.

En 2005, il suscite à travers "Rockpolitik" à la Rai, une polémique dans plusieurs attaques télévisées remarquable contre Silvio Berlusconi.[1]Adriano Celentano a obtenu "carte blanche" de la chaîne italienne.

Ses compilations remportent toujours du succès.


Discographie

preghero 1961
Ciao ragazzi (1965)
La festa (1965)
Il ragazzo della via Gluck (1966) (la version française « La Maison où j'ai grandi » fut chantée par Françoise Hardy)
Azurro (1968)
Una carezza in un pugno (1968)
Adriano Rock (1969)
Le Robe Che Ha Detto Adriano (1969)
Il forestiero (1970)
Er più (1971)
I mali del secolo (1972)
Prisencolinensinainciusol (1973)
Nostal rock (1973)
Yuppi du (1974)
Svalutation (1976)
Disco Dance (1977)
Tecadisk (1977)
Geppo il folle (1978)
Ti avrò (1978)
Soli (1979)
Me live! (1979)
Un po` artista un po` no (1980)
Deus (1981)
Storia D'Amore (1982)
Uh... Uh (1982)
Atmosfera (1983)
Antologia Vol 3 (1976-1982) (1984)
I Miei Americani (1984)
I miei americani 2 (1984)
Joan Lui (1985)
La pubblica ottusità (1987)
La mezza Luna 3cd (1990)
Il re degli ignoranti (1991)
Rock Matto (1991)
Mina Canta i Beatles (1993)
Quel Punto (1994)
Ti avro (1994)
Arrivano gli uomini (1996)
Nata per Me (1996)
Super best (1996)
Alla corte del remix (1997)
Le Origini di Adriano vol.1 (1997)
Mina Celentano (1998)
Io non so parlar d'amore (1999)
Le Origini di Adriano vol.2 (1999)
Esco di rado e parlo ancora meno (2000)
Il cuore, la voce (2001)
Per sempre (2002)
Le volte che Celentano è stato 1 (2003)
C'è sempre un motivo (2004)
Mina & Celentano - Le Origini 2 CD (2004)
L'indiano (single) (2005)
Una stella in mezzo al ciel (2005)
La Tigre e il Molleggiato (2006)
Dormi Amore la Situazione non e Buona (2007)

Films

La Dolce Vita (1960)
Super rapina a Milano (1965)
Serafino (1968)
Er Più - storia d'amore e di coltello (1971)
Bianco rosso e... (1972)
L'emigrante (1973)
Rugantino (1973)
Le cinque giornate (1973)
Yuppi Du (1974)
Di che segno sei? (1975)
Culastrisce nobile veneziano (1976)
Bluff - storia di truffe e di imbroglioni (1976)
Ecco noi per esempio (1977)
L'altra metà del cielo (1977)
Geppo il folle (1978)
Zio Adolfo in arte Führer (1978)
Mani di velluto (1979)
La Locandiera (1980)
Qua la mano (1980)
Sabato, domenica e venerdì (1980)
Il bisbetico domato (1980)
Innamorato pazzo (1981)
Asso (1981)
Bingo Bongo (1982)
Grand Hotel Excelsior (1982)
Segni particolari: bellissimo (1983)
Sing Sing (1983)
Lui è peggio di me (1984)
Joan Lui (1985)
Il burbero (1986)
Jackpot (1991)

Livres de Celentano

Il paradiso è un cavallo bianco che non suda mai d'Adriano Celentano avec Ludovica Ripa di Meana, ed. Sperling & Kupfer (1982)
Il re degli ignoranti - Libero da ogni riscatto d'Adriano Celentano, ed. Mondadori (1991)
RockPolitik d'Adriano Celentano avec Mariuccia Ciotta, ed. Bompiani Overlook (2006)
Revenir en haut Aller en bas
 
Adriano Celentano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adriano Celentano
» Rivista italiana di numismatica e scienze affini
» Soldiers
» [ Second rôle] Adriano Micantoni (Mike Anthony)
» Philippe II de Macédoine FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs européens non anglophones :: acteurs latins-
Sauter vers: