cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Malik Zidi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Malik Zidi   Sam 14 Fév 2009 - 15:50



Malik Zidi, né le 14 février 1975, est un acteur français.

Il débute en tant qu'acteur au théâtre, puis dans un moyen-métrage, Les Corps ouverts de Sébastien Lifshitz (1997).

Biographie

Malik Zidi abandonne ses études pour se consacrer à la comédie. Il suit les cours de l'école de Théâtre Véronique Nordey, des stages de théâtre avec S. Boublil au Théâtre de Proposition de Paris, d'acrobatie au Théâtre de la piscine avec E. Audibert, de clown au Théâtre de la piscine avec L. Jamet, de cinéma au Studio Pygmalion avec P.E. Luneau. Après une première apparition au cinéma en 1997 dans le moyen métrage Les Corps ouverts de Sébastien Lifshitz et un petit rôle dans Place Vendôme, il est repéré par François Ozon, qui lui confie le personnage de Franz, l'amant vampirisé par Bernard Giraudeau dans Gouttes d'eau sur pierres brûlantes. Cette adaptation d'une pièce de Rainer Werner Fassbinder, qui révèle aussi Ludivine Sagnier, vaut au comédien la première de ses trois nominations au César du meilleur espoir masculin, en 2001.

Malik Zidi forme avec Isild Le Besco le couple central d'Un moment de bonheur, premier film d'Antoine Santana en 2002. Il campe un apprenti tailleur dans la France de 1946 pour Michel Deville (Un monde presque paisible) et Sami, le fils de Catherine Deneuve pour André Téchiné (Les Temps qui changent, 2004). Souvent à l'affiche de films d'époque qui revisitent le patrimoine, sur grand écran (Le Grand Meaulnes, Jacquou Le Croquant en 2007) ou à la télévision, il reste fidèle au cinéma d'auteur, à l'image de Les Amitiés maléfiques d'Emmanuel Bourdieu, remarqué à Cannes en 2006 et qui lui vaut le César du meilleur espoir masculin en 2007. Passionné de jazz, on peut le voir dans le court-métrage Rendez-vous au tas de sable réalisé par le compositeur de musiques de film Nicolas Bikialo (2006) et dans Tu n'es plus là, vidéo-clip musicale d'Amel Bent par Karim Ouaret (2008).

Son activité cinématographique s'est surtout orientée vers des produits de qualité, dans lesquels il tient souvent le rôle d'un jeune à la fois sensible et loyal, doté d'une inépuisable richesse humaine.


Filmographie

1997 : Les Corps ouverts, de Sébastien Lifshitz
1998 : Place Vendôme, de Nicole Garcia
1999 : Deuxième vie, de Patrick Braoudé
1999 : Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, de François Ozon
1999 : Un monde presque paisible, de Michel Deville
2003 : Un moment de bonheur, d'Antoine Santana
2003 : Mes enfants ne sont pas comme les autres, de Denis Dercourt
2004 : Les Temps qui changent, d'André Téchiné
2006 : Oublier Cheyenne, de Valérie Minetto
2006 : Les Amitiés maléfiques, d'Emmanuel Bourdieu
2006 : Le Grand Meaulnes, de Jean-Daniel Verhaeghe
2006 : Les Oiseaux du ciel, d'Éliane de Latour
2007 : Jacquou Le Croquant, de Laurent Boutonnat
2007 : Clara, de Helma Sanders-Brahms
2008 : Ouf, de Yann Coridian
2008 : Ex, de Fausto Brizzi
2008 : Proie, de Antoine Blossier
2008 : La Dame de trèfle, de Jérôme Bonnell
2008 : Un chat, un chat, de Sophie Fillières

Téléfilms

1999 : Le juge est une femme, de Pierre Boutron
2000 : Ma chair et mon sang, de Brigitte Roüan
2000 : Paranoïa, de Patrick Poubel
2004 : Sissi, Impératrice rebelle, de Jean-Daniel Verhaeghe
2004 : Les Thibault, de Jean-Daniel Verhaeghe
2005 : Les Rois maudits (saison 1), de Josée Dayan
2005 : Le Père Goriot, de Jean-Daniel Verhaeghe
2006 : Les Camarades, de François Luciani
2006 : Les Zygs, de Jacques Fansten
2007 : Miroir, mon beau miroir..., de Serge Meynard
2008 : La mort n'oublie personne..., de Laurent Heynemann
Courts métrages
1997 : Les corps ouverts, de Sébastien Lifshitz
2006 : Rendez-vous au tas de sable, de Nicolas Bikialo
2007 : Le Baiser, de Yann Coridian
2008 : Tu n'es plus là, clip d'Amel Bent par Karim Ouaret
2008 : Faits divers, de Bill Barluet

Pièces de théâtre

1997 : Fatima-en-France, de Nora Rocca-Serra, mise en scène par Stéphan Boublil (Théâtre de Proposition - Paris)
1999 : Iphigénie , mise en scène par Véronique Nordey (Théâtre Gérard Philipe - Saint-Denis)

Nominations et récompenses

Malik Zidi a obtenu le Prix Beaumarchais en 1997, pour la pièce de théâtre Fatima en France.

Il a été nommé dans la catégorie des révélations du cinéma européen en 2001.

Il a été nominé aux Césars du cinéma :

2001 : Meilleur espoir masculin pour le film Gouttes d'eau sur pierres brûlantes
2003 : Meilleur espoir masculin pour le film Un moment de bonheur
2005 : Meilleur espoir masculin pour le film Les temps qui changent
Il a reçu le César du meilleur espoir masculin pour le film Les Amitiés maléfiques en 2007.

En 2008, il a obtenu le Prix d’interprétation masculine de l'8ème Festival du Cout-métrage de Nice pour Le baiser.
Revenir en haut Aller en bas
 
Malik Zidi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malik Zidi
» Attention talent : Abd Al Malik
» Sofiane Belmouden (Malik)
» Zayn MALIK
» [Abd Al Malik] La guerre des banlieues n'aura pas lieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs européens non anglophones :: acteurs francophones-
Sauter vers: