cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Murray Head

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Murray Head   Jeu 5 Mar 2009 - 16:49

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Murray Head (né le 5 mars 1946 à Londres), est un chanteur et acteur britannique. Ses parents sont Seafield Head, réalisateur de documentaires, et Helen Shingler, actrice. Son frère cadet est l’acteur et chanteur Anthony Stewart Head.

Carrière

Années 1960-1970
Murray Head débute sa carrière dès l'enfance et signe son premier contrat avec EMI au milieu des années 60. Tim Rice et Andrew Lloyd Webber l'engagent en 1969 pour interpréter Judas Iscariote dans la version originale de l'album Jesus Christ Superstar.

Au même moment, il décroche un des rôles principaux du film de John Schlesinger « Sunday Bloody Sunday » (Un dimanche comme les autres) aux côtés de Peter Finch et Glenda Jackson.

Le début des années 70 marque le début d'une longue histoire d'amour entre Murray et la France, on aperçoit l'acteur-chanteur dans le rôle de Tony-l'Anglais pour le film d'Edouard Molinaro La Mandarine au côté d'Annie Girardot et Philippe Noiret.

Mais l'année 1975 marque l'apogée de la carrière musicale de l'artiste avec la sortie de l'album Say it ain't so, qui est un véritable triomphe en France et dont la chanson éponyme retrace l'histoire de Joe Jackson, une star déchue du baseball des années 1920 qui tomba en disgrâce, avec d'autres joueurs des White Sox de Chicago, dans une histoire de parties truquées. La célèbre phrase fut lancée par un jeune admirateur désabusé qui cria avec angoisse « say it ain’t so, Joe! » (« Dis-moi que c’est pas vrai, Joe ! »).


Années 1980
Six albums solos plus tard, en 1984, il joue dans la comédie musicale Chess, dont est extraite la chanson One night in Bangkok qui sera un hit en Europe et aux États-Unis en 1985. Murray Head retourne au cinéma, notamment avec White Mischief (Sur la route de Nairobi) de Michael Radford et Un été d’orages de Charlotte Brandstrom, dont il signe également la musique. Il compose entre autres la musique de Cocktail Molotov de Diane Kurys et À gauche en sortant de l'ascenseur, Pour 100 briques t'as plus rien... d’Édouard Molinaro.


Années 1990
En 1994, il sort ses premiers succès en français, au Québec, avec Luc Plamondon, pour les paroles. Les titres Comme des enfants qui jouent et Une Femme, un Homme (chanté en duo avec Marie Carmen), sont rapidement des tubes. En 1995, il revient en France et enregistre India Song sur un texte de Marguerite Duras et des titres de variations celtiques (album Pipe Dreams). Entre 1995 et 1998, il effectue des recherches sur l’histoire d’amour entre George Sand et Alfred de Musset. Ses recherches sur les pas du couple le mènent à Venise, dans les gorges du Tarn dans le Berry et à Paris. Le fruit de ce travail conduit à l'écriture des Enfants du siècle (1999), en collaboration avec François-Olivier Rousseau et Diane Kurys. Pendant cette période, il apparaît également sur les écrans dans Beaumarchais, l'insolent (1996) d’Edouard Molinaro aux côtés de Fabrice Luchini, et dans Le grand serpent du monde (1999), film québécois d’Yves Dion.


Années 2000
Son dernier album, Rien n'est écrit, est sorti le 23 juin 2008.


Discographie
2008 - Rien n'est écrit
2007 - Tête à Tête
2005 - Emotions, My Favourite Songs
2002 - Passion
2000 - Innocence (réédition de Wave)
1995 - Pipe Dreams
1995 - When You're In Love
1993 - Innocence
1992 - Wave
1990 - Watching Ourselves Go By
1986 - Sooner Or Later
1984 - Restless
1984 - One Night In Bangkok
1982 - Shade
1981 - Find the Crowd
1980 - Voices
1979 - Between Us
1975 - Say It Ain't So
1972 - Nigel Lived

Filmographie

Cinéma
2003 : Moi César, 10 ans ½, 1m39 de Richard Berry
2002 : Les Amants du Nil d' Éric Heumann
1999 : Le Grand Serpent du Monde d'Yves Dion
1996 : Beaumarchais, l'insolent d'Edouard Molinaro
1989 : La Barbare : Michael de Mireille Darc
1989 : Un Eté d'Orages de Charlotte Brandstrom
1987 : Sur la Route de Nairobi de Michael Radford
1975 : El Poder del Deseo de Juan Antonio Bardem
1971 : La Mandarine d'Edouard Molinaro
1971 : Un dimanche comme les autres (Sunday Bloody Sunday) de John Schlesinger
1967 : A Cœur Joie de Serge Bourguignon
1966 : The Familly Way de Roy Boulting

Télévision

2004 : D-Day, leur jour le plus long : Robert Douin
Revenir en haut Aller en bas
 
Murray Head
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche d'Anthony Stewart Head
» Anthony Stewart Head (Rupert Giles)
» Pretty From Head To Toe
» NEW HEAD SCULPT-GENERAL CUSTER !!!!!!!!!!!!
» Bandes Originales (Murray Gold/Ben Foster)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs anglo saxons :: acteurs britanniques-
Sauter vers: