cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Doris Day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Doris Day   Ven 3 Avr 2009 - 13:58



Doris von Kappelhoff, connue sous le nom de scène de Doris Day, née le 3 avril 1924 à Cincinnati dans l'Ohio aux États-Unis, est une actrice et productrice américaine. Elle a joué dans plus de 40 films avec la compagnie Warner Bros et a enregistré plusieurs albums avec Columbia Records.

Biographie

Première vocation, accident et convalescence
Doris Day pensait initialement faire une carrière comme danseuse à Hollywood avec son partenaire de danse Jerry Dougherty. Le 13 octobre 1938, en revenant d’une cérémonie pour célébrer son départ pour Hollywood, son auto est entrée en collision avec un train. Les os de sa jambe droite étaient fracassés à deux endroits. Après l'opération sur sa jambe, elle retourne à la maison pour récupérer mais en entrant dans la maison, elle glisse sur le tapis et se fracture une fois de plus la jambe. Elle passe une année complète à se remettre de cette blessure. Pour passer le temps Day chante les chansons de Blues et de Jazz qui passent à la radio. Elle admire particulièrement la chanteuse Ella Fitzgerald pour sa voix et sa façon de chanter le jazz. Sa mère lui paye des cours de chant avec Grace Raine, contente de voir sa fille reprendre espoir dans une forme d'art : la musique. "Raine quickly realized that Day possessed unusual talent and gave Doris three lessons a week for the price of one."


Début de carrière au music-hall
Elle entame sa carrière, sous le pseudonyme de Doris Day, par le music-hall, les grands orchestres et le disque avant de débuter à l'écran en 1948. Avant d’approfondir sa carrière comme chanteuse, Doris chantait pour le groupe Les Brown avec lequel elle a enregistré 42 chansons. Douze de ces chansons ont été dans le top twenty countdown, qui est une liste des chansons considérées comme les plus populaires à la radio. Elle commence à travailler au WLW où elle chante au Midnight Show cinq fois par semaine.

Lors d’une de ses performances, Les Brown écoutait l’émission et tombe amoureux de la voix sensuelle de Doris Day. Le groupe et surtout Day deviennent de plus en plus reconnus grâce à la chanson "Sentimental Journey" qui touche les gens qui ont vécu ou ont été témoins de la Seconde Guerre mondiale. Doris Day quitte le groupe Les Brown pour épouser Al Jorden, le tromboniste du groupe de Bob Crosby avec lequel Doris Day a débuté avant Les Brown. Il était un amant très jaloux qui accusait Day de coucher avec un autre homme. "Her Husband was obsessively jealous, accusing her of affairs when she merely said hello to a male acquaintance, heaping emotional abuse on her, even beating her." Lorsque Doris Day fut enceinte, Al abusait de Doris Day physiquement et mentalement. Elle quitte Al Jorden un an plus tard après son accouchement et retourne à Cincinnati.

En 1942 Doris va bientôt avoir 18 ans. À ce jeune âge, elle a déjà un enfant et est divorcée. Ayant grandi pendant les années de la grande dépression Doris croit qu’il est important de travailler fort et de gagner sa vie en étant indépendante. Elle obtient, très rapidement, un contrat avec la compagnie de film Warner Bros pour laquelle elle joue dans de nombreux films musicaux. Doris Day ne cesse de tourner, incarnant, par sa joie de vivre et sa santé morale, l'américaine type.


Vers le cinéma et la télévision

Doris Day et Howard Keel dans La Blonde du Far-West (1953)Le 30 mars 1946 Doris Day épouse son deuxième mari George Weidler, le saxophoniste du groupe Les Brown. Ils déménagent à Los Angeles où Day chante à la radio CBC et Weidler trouve du travail dans un groupe de musique. Doris Day est renvoyée de CBC car ils croyaient qu’elle n’avait pas de talent et qu’elle n’irait pas loin dans sa carrière.

Peu de temps après son divorce avec George Weidler, Doris engage Al Levy comme manager et signe un contrat avec Columbia Records. Grâce à ce contrat elle est invitée à passer une audition pour son premier film Romance à Rio (Romance on the High Seas) en 1947. Sous un contrat de sept ans de 1948 à 1954 avec Warner Bros, Doris joue dans plusieurs films musicaux parmi lesquels: La Femme aux chimères (Young Man With a Horn), Il y a de l'amour dans l'air (My Dream is Your Dream), I’ll See You in My Dreams et La Blonde du Far-West (Calamity Jane) ont été reconnus. Elle épouse en 1951 son nouveau manager Marty Melcher.

Elle est une vedette populaire des comédies familiales. Partenaire de Rock Hudson ou Cary Grant, elle incarne à l'écran une femme saine et vertueuse. Doris Day tourne aussi avec les plus grands réalisateurs : Michael Curtiz, David Butler, Charles Vidor, Alfred Hitchcock.

Dans le même temps, elle enregistre de nombreux albums. Certains de ces albums sont les bandes sonores des films dans lesquels elle a joué et d'autres sont des albums qu'elle a enregistrés comme chanteuse solo.

En 1968, elle arrête le cinéma et continue sa carrière, comme de nombreuses actrices de sa génération, à la télévision. Marty Melcher, son mari, meurt d'un élargissement de cœur juste avant le début du tournage de sa télésérie The Doris Day Show en 1968. Après cinq ans de télévision, Day décide d'arrêter le show business pour se dévouer à sa nouvelle passion, les droits des animaux.

En 1975, elle publie son autobiographie, intitulée Doris Day, Her Own Story (sa propre histoire).


Cinéma

Doris Day en 1952Son premier film fut Romance on the High Seas. Lorsque Doris Day a commencé à jouer dans des films, elle n'avait aucune formation ou expérience comme actrice. Elle se fiait à son instinct et son expérience comme chanteuse de big band. La revue de film New York Tribune croyait dans le talent d'actrice de Doris Day et disait à son sujet, ``Day has much to learn about acting, but she has personality enough to take her time about it.`` Elle a travaillé avec une variété d'acteurs comme; Jack Carson, Gene Nelson, Lee Bowman, Dennis Morgan,S.Z Sakall, Gordon MacRae, Billy DeWolfe, Ray Heindorf, David Butler, James Cagney et plusieurs autres.

Doris Day n'avait pas comme but de devenir actrice. Elle pensait faire carrière comme danseuse à Hollywood avec son partenaire de danse Jerry Dougherty. Malheureusement, après son accident d'automobile, ces rêves se sont vite éteints. Au début de sa carrière comme chanteuse, elle obtint le rôle principal dans, Romance on the High Seas, grâce à sa voix sensuelle. Doris Day gagne beaucoup d'expérience comme actrice et avec chaque nouveau film ses personnages prennent une nouvelle profondeur. Par contre, il y a une chose qui ne cesse d'émerveiller les gens : sa voix, lorsqu'elle chante dans les films musicaux. Elle travaille sous contrat avec Warner Bros durant sept ans. Dans son troisième film It's a Great Feeling, elle commence à être reconnue comme actrice, chanteuse et danseuse aux yeux du public. Elle joue peu après dans Young Man With a Horn sous Warner Bros. Le film est basé sur la vie d'un musicien de jazz Bix Beiderbecke. Musicalement, le film fait honneur au talent de Doris Day, parce que la musique de big band est celle que Day a beaucoup chantée dans le groupe Les Brown.

Le film Calamity Jane, (1953) est un des films musicaux les plus populaires. Doris Day s'identifie beaucoup à Calamity. Elle dit `"Calamity Jane is the real me. When I was a little girl I was a Tomboy; I liked to do what boys did - climb trees, go skating. Yet at the same time I loved dolls..."` [4] Doris Day gagne l'or pour la meilleure chanson en 1954, Secret Love. Elle a été nommée en 1960 pour l'Oscar de la meilleure actrice dans Confidences sur l'oreiller. Elle joue dans des comédies musicales, drame, films romantiques et plusieurs autres. Dans tout ce que Doris Day accomplit comme personne, on retrouve toujours une expression de ses expériences. Doris Day est un symbole de l'avant Seconde Guerre mondiale.

À la fin de son contrat avec Warner Bros de sept ans, elle joue dans une série de films comme Love me or Leave me, avec MGM. The Pajama Game était un autre film renommé dans lequel elle a joué et où Doris Day gagne un prix comme meilleure actrice. The Pajama Game était la première comédie musicale classique dans laquelle Day a joué. Le deuxième film dans lequel elle joue après son contrat est The Man who knew Too Much. Day est reconnue pour son interprétation de la chanson ‘‘ Que sera, sera (Whatever Will Be, Will Be) - Oscar 1956, dans ‘‘ L'Homme qui en savait trop d’ Alfred Hitchcock.Dans le film On The Moonlight Bay, Day gagne la médaille en or pour la performance préférée d'actrice en 1951. Elle joue aussi dans des comédies comme Teacher`s Pet et Please Don`t Eat the Daisies qui confirme le talent de Doris Day comme actrice avec une expérience plus approfondie depuis son premier film Romance on the High Seas.


Télévision
Le 2 Juin 1954 Doris Day participe à sa première émission de télévision, What's My Line. Trois ans plus tard, le 8 septembre 1957, Day apparait sur le même programme télévisé. Elle n'apparait pas à la télévision jusqu'au début de sa télésérie « The Doris Day Show » en 1968. Son mari Marty Melcher tombe très malade et meurt juste avant qu'elle apprenne que son mari décédé a signé un contrat avec CBS pour commencer une télésérie. En plus de cela Day apprend qu'elle vient de perdre toute sa fortune et est endettée.


Animaux
Durant les jours de guérison de la jambe brisée de Doris Day, elle se rapproche de son chien Tiny qui lui tient compagnie durant ces semaines et mois. Un jour, Day, qui était encore en béquille, a sorti Tiny sans laisse et une auto a percuté Tiny qui est mort sur le coup. La culpabilité de la mort de son chien a donné naissance à son intérêt pour les droits des animaux. Elle est devenue une activiste reconnue pour les droits des animaux. Cette passion s'est développée plus sérieusement au début du tournage de sa télésérie, The Doris Day Show en 1973. Cette passion a même surpassé sa passion pour la danse, le chant et être actrice. Elle est dévouée aux animaux, elle les traite comme des humains. Elle croit que la communication avec les animaux et le respect sont très importants. En 1977 Doris Day commence, avec l'aide de son mari Barry Comden, sa propre oeuvre caritative pour animaux appelée Doris Day Pet Foundation. Doris et Barry offrent 100 000 $ de leur propre argent pour aider l'oeuvre à ses débuts. « [...] a kennel was opened in the San Fernando Valley, homes were found for dogs and cats, and urgent medical attention was provided for animals in need. »

Bande sonore de divers films enregistrée avec Colombia Records
1950 : La Femme aux chimères (Young Man with a Horn) : Jo Jordan
1950 : Tea for Two : Nanette Carter
1951 : Lullaby of Broadway : Melinda Howard
1951 : Le Bal du printemps (On Moonlight Bay) : Marjorie 'Marjie' Winfield
1951 : I'll See You in My Dreams : Grace LeBoy Kahn
1952 : Avril à Paris (April in Paris) : Ethel S. 'Dynamite' Jackson
1953 : By the Light of the Silvery Moon : Marjorie Winfield
1953 : La Blonde du Far-West (Calamity Jane) : Calamity Jane
1954 : Young at Heart : Laurie Tuttle
1955 : Les Pièges de la passion (Love Me or Leave Me) : Ruth Etting
1957 : Pique-nique en pyjama (The Pajama Game) : Katherine 'Babe' Williams
1962 : Jumbo, la sensation du cirque (Billy Rose's Jumbo) : Kitty Wonder
You're My Thrill, 1949
Par divers chefs d’orchestre

"

Filmographie
1948 : Romance à Rio (Romance on the High Seas) de Michael Curtiz : Miss Georgia Garrett
1949 : Il y a de l'amour dans l'air (My Dream Is Yours) de Michael Curtiz et Friz Freleng : Martha Gibson
1949 : Les Travailleurs du chapeau (It's a Great Feeling) de David Butler : Judy Adams
1950 : La Femme aux chimères (Young Man with a Horn) de Michael Curtiz : Jo Jordan
1950 : No no Nanette (Tea for Two) de David Butler : Nanette Carter
1950 : Les Cadets de West Point (The West Point Story) de Roy Del Ruth : Jan Wilson
1951 : Storm warning de Stuart Heisler de Stuart Heisler : Lucy Rice
1951 : Escale à Broadway (Lullaby of Broadway) de David Butler : Melinda Howard
1951 : Le Bal du printemps (On Moonlight Bay) de Roy Del Ruth : Marjorie 'Marjie' Winfield
1951 : La Femme de mes rêves (I'll See You in My Dreams) de Michael Curtiz : Grace LeBoy Kahn
1951 : Starlift : Cameo appearance
1952 : The Winning Team de Lewis Seiler : Aimee Alexander
1952 : Avril à Paris (April in Paris) de David Butler : Ethel S. 'Dynamite' Jackson
1953 : By the Light of the Silvery Moon de David Butler : Marjorie Winfield
1953 : So You Want a Television Set de Richard L. Bare (court métrage) : Cameo appearance
1953 : La Blonde du Far-West (Calamity Jane) de David Butler : Calamity Jane
1954 : Mademoiselle porte-bonheur (Lucky Me) de Jack Donohue : Candy Williams
1954 : Un amour pas comme les autres (Young at Heart) de Gordon Douglas : Laurie Tuttle
1955 : Les Pièges de la passion (Love Me or Leave Me) de Charles Vidor : Ruth Etting
1956 : L'Homme qui en savait trop (The Man Who Knew Too Much) de Alfred Hitchcock : Jo McKenna
1956 : Le Diabolique M. Benton (Julie) de Andrew L. Stone de Andrew L. Stone : Julie Benton
1957 : Pique-nique en pyjama (The Pajama Game) de George Abbott et Stanley Donen : Katherine 'Babe' Williams
1958 : Le Chouchou du professeur (Teacher's Pet) de George Seaton : Erica Stone
1958 : Le Père malgré lui (The Tunnel of Love) de Gene Kelly : Isolde Poole
1959 : Train, amour et crustacés (It Happened to Jane) de Richard Quine : Jane Osgood
1959 : Confidences sur l'oreiller (Pillow Talk) de Michael Gordon : Jan Morrow
1960 : Ne mangez pas les marguerites (Please Don't Eat the Daisies) de Charles Walters : Kate Mackay
1960 : Piège à minuit (Midnight Lace) de David Miller : Kit Preston
1961 : Un pyjama pour deux (Lover Come Back) de Delbert Mann : Carol Templeton
1962 : Un soupçon de vison (That Touch of Mink) de Delbert Mann : Cathy Timberlake
1962 : La Plus Belle Fille du monde ou Jumbo, la sensation du cirque (Billy Rose's Jumbo) de Charles Walters : Kitty Wonder
1963 : Le Piment de la vie (The Thrill of It All) de Norman Jewison : Beverly Boyer
1963 : Pousse-toi chérie (Move Over, Darling) de Michael Gordon : Ellen Wagstaff Arden, aka Eva Swensen and Eve
1964 : Ne m'envoyez pas de fleurs (Send Me No Flowers) de Norman Jewison : Judy Kimball
1965 : Ne pas déranger s'il vous plaît (Do Not Disturb) de Ralph Levy : Janet Harper
1966 : La Blonde défie le FBI (The Glass Bottom Boat) de Frank Tashlin : Jennifer Nelson
1967 : Le Ranch de l'injustice (The Ballad of Josie) de Andrew V. McLaglen : Josie Minick
1967 : Opération caprice (Caprice) de Frank Tashlin : Patricia Fowler
1968 : Where Were You When the Lights Went Out ? de Hy Averback : Margaret Garrison
1968 : Il y a un homme dans le lit de maman (With Six You Get Eggroll) de Howard Morris : Abby McClure
1968 : Doris comédie ("The Doris Day Show") (série TV) : Doris Martin

comme productrice
1968 : Doris comédie ("The Doris Day Show") (série TV)
Revenir en haut Aller en bas
 
Doris Day
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harpa doris - Röding, 1798 - Bleutée
» VICTORIA ET LES STAVENEY de Doris Lessing
» [Lessing, Doris] Mara et Dann
» Doris large cul embarqué sur brigantin
» DORIS du XIXème siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTRICES :: actrices américaines-
Sauter vers: