cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patrick Bruel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Patrick Bruel   Jeu 14 Mai 2009 - 14:13



Patrick Bruel, né Maurice Benguigui, le 14 mai 1959 à Tlemcen, en Algérie, est un chanteur et un acteur français.



Biographie

Les premières années
En 1960, ses parents, tous deux enseignants, se séparent. Le jeune garçon est élevé par sa mère, une institutrice. Elle se remarie plus tard, lui donnant deux demi-frères, David (14 février 1972) et Fabrice Moreau (25 juillet 1975).

En 1962, à l'indépendance de l'Algérie, sa famille est contrainte, comme presque tous les Pieds-Noirs, à quitter le pays, dont il ne conserve que très peu de souvenirs. Patrick et sa mère s'installent tous deux à Argenteuil, en banlieue parisienne. À l'âge de cinq ans, il découvre Brel, Brassens, Gainsbourg... et se prend d'affection pour ces chanteurs. D'après lui, de là découle son goût pour la musique. Les années passent et il n'est pas rare de retrouver le jeune Patrick et sa bande passer des samedis soirs entiers à reprendre à la guitare les morceaux de ces artistes.

En 1965, il se passionne pour le théâtre après une représentation de L'Idiot de Dostoïevski. Nouvelle révélation musicale quatre ans plus tard, cette fois après un concert de Serge Reggiani.

Malgré une interdiction parentale, à 14 ans, il se rend à Bruxelles pour y voir un concert des Rolling Stones. Il en ressort impressionné et se met à écouter les grands groupes rocks de l'époque : Led Zeppelin, Deep Purple...

En plus de la musique, il est très doué pour le football. Son niveau est tel qu'à quinze ans, on lui propose d'intégrer un centre de formation. Mais se heurtant au refus familial, il doit abandonner ce projet.

En 1975, il assiste à un concert de Michel Sardou à L'Olympia. Fasciné par cette prestation, il décide que lui aussi deviendra chanteur. Sur le plan scolaire, il étudie au prestigieux lycée Henri-IV, où il passe pour un élève brillant mais turbulent, ce qui ne l'empêchera pas de décrocher un bac économique avec une mention Bien.[réf. nécessaire]

Il est fasciné par la formation musicale Jandek et son maître d'ouvrage Sterling R. Smith, dont il a déclaré qu'elle avait inspiré nombre de ses chansons, à commencer par Casser la voix.

Il se lance alors dans le théâtre, qu'il abandonne après deux heures de cours d'art dramatique. À la recherche d'un petit job, il décroche une place de GO (animateur) au Club Méditerranée, et fait ainsi son apprentissage de la scène.

Patrick Bruel est le cousin germain d'Élie Semoun.


Les premiers rôles
Le 18 juin 1978, il répond à une annonce de casting parue dans France-Soir et obtient le premier rôle, aux côtés de Roger Hanin et Marthe Villalonga, dans Le Coup de sirocco d'Alexandre Arcady.

Bien que connu du jour au lendemain, le jeune homme préfère s'isoler en partant rejoindre une amie brésilienne à New York. Sur place, il fera la connaissance de celui qui deviendra l'un de ses plus fidèles amis : Gérard Presgurvic. Il restera un an aux États-Unis, avant de retrouver Paris et les bancs de la faculté pour des cours d'économie.

Entre 1981 et 1983, on le voit sur les planches du théâtre Saint-Georges, à Paris, dans la pièce Le Charimari. Au même moment, il se lance aussi dans une nouvelle aventure : la chanson - ainsi, sort Vide en 1982, un titre qui passera relativement inaperçu - et le public le découvre dans Les Diplômés du dernier rang, un film surfant sur la vague des Sous-doués. Puis, le jeune comédien retrouve Alexandre Arcady pour Le Grand Carnaval.

Dans les années 1980, on peut le découvrir en compagnie de Marianne Basler dans des spots publicitaires vantant les conserves "Zwan", cassoulet et choucroute, diffusés en Belgique.


Les premières chansons

L'année 1984 est un grand succès musical, avec Marre de cette nana-là ! écrite par Gérard Presgurvic, l'ami de toujours. L'année est marquée notamment par son premier passage télévisé dans La Chance aux chansons de Pascal Sevran. Un an plus tard, Patrick Bruel rejoint Fabrice Luchini sur le tournage de P.R.O.F.S, qui fera près de trois millions d'entrées.

En 1986, il sort son premier album, De faces. Malgré un succès relatif, le disque lui vaut quand même l'honneur de faire L'Olympia. Peu de temps après, le public le retrouve au générique du film Attention bandits de Claude Lelouch, puis dans le rôle d'un soldat blessé dans La Maison assassinée de Georges Lautner.

Patrick Bruel sort un nouvel album en 1989 : Alors regarde. Immense succès, avec des titres incontournables comme Casser la voix ou Place des grands hommes - composée pour une émission Avis de recherche, où les copains d'enfance de Patrick Bruel étaient réunis. Cette même année, l'artiste devient incontournable et obtient le premier rôle de deux films : L'Union sacrée et Force majeure. Preuves du succès : Patrick Bruel peut arrêter de chanter en concert, les spectatrices prennent le relais ; et c'est cette chanson qui a servi aux caricaturistes pour moquer le chanteur.


La Bruelmania

Les années 1990 arrivent et Patrick Bruel devient un véritable phénomène médiatique. Adulé des foules, il compte des centaines de groupies, souvent jeunes, qui donneraient tout pour l'approcher. C'est le début de la « Bruelmania ». Interviennent alors plusieurs événements assez désagréables, dont l'épisode de la « pizzeria sur les Champs-Élysées », où parti dîner tranquillement avec des amis, il se retrouve assiégé par de nombreux fans.

En 1991, l'artiste se positionne clairement contre le Front national et son leader Jean-Marie Le Pen, lors de l'émission Sept sur sept. Deux ans plus tard, Patrick Bruel est à l'affiche de Profil bas ; malgré sa popularité, le long métrage sera un échec. Le chanteur Bruel revient en 1994, avec un album enregistré entre New York et Bordeaux ; il se produit alors à Bercy, puis décide de s'isoler. Il devient alors plus rare et partage son temps entre voyages, cinéma et copains.

En 1995, il obtient un petit rôle dans la comédie Sabrina, aux côtés d'Harrison Ford, et annule tous ses concerts dans les villes passées sous bastion Front national (Orange, Toulon…), ce qui lui vaudra les foudres de Jean-Marie Le Pen. Un an plus tard, il est à l'affiche, avec Jean Reno, du film Le Jaguar. Puis, ce sont les retrouvailles avec Alexandre Arcady, pour K.

Passionné depuis tout jeune par le poker, il participe régulièrement à des compétitions, remporte un tournoi du WSOP 1998 (5000$ Limit Hold'em). Il est même devenu l'icône française du poker avec le DVD Poker Coach dans lequel il explique les fondamentaux du jeu et donne des conseils pour savoir jouer. Il commente sur Canal+ depuis 2005 les tournois du World Poker Tour avec Denis Balbir (parti sur France 2, remplacé depuis par Lionel Rosso). Entre temps, Patrick Bruel, âgé de 40 ans, sort un album plus intimiste, intitulé Juste avant coécrit avec Marie-Florence Gros, qu'il avait rencontrée quand elle lui avait écrit la chanson Demain (contre le Sida). Juste avant est salué par ses fans mais aussi par un nouveau public qui le découvre alors, grâce à cet album. Après cinq ans d'absence, c'est le grand retour vers la scène : stade de France, Fête de l'Humanité…


L'artiste engagé
Patrick Bruel n'en est pas moins un artiste engagé ; compagnon de route de SOS Racisme dès les années 1980, il lutte contre la progression du Front National. Il sort début 2005 le single Et puis la Terre, accompagné d'une soixantaine d'artistes, qu'il écrit avec Marie-Florence Gros et Amanda Sthers, son ex-épouse, et dont les fonds seront intégralement reversés aux victimes du tsunami du 26 décembre 2004 en Asie du Sud-Est. Parallèlement, il participe le 14 février 2005 à un grand concert à l'Olympia pour obtenir la libération des otages Florence Aubenas et Hussein Hanoun. Il a régulièrement participé aux spectacles des Restos du Coeur. Il ira soutenir en personne la signature du Pacte de Genève prévoyant la création d'un État palestinien au côté d'Israël.

Socialiste de longue date, il se sent « orphelin » quand Ségolène Royal devient la candidate du PS en 2007] et fera l'éloge de Nicolas Sarkozy dans un entretien pour le quotidien belge Le Soir].

Ses différents engagements et son parcours lui ont valu certaines inimitiés. Jean-Marie Le Pen et Dieudonné aiment ainsi à rappeler le nom de famille de naissance de l'artiste, une façon de démasquer ses origines qui a souvent été décrite comme de l'antisémitisme[6.


Sionisme et controverses
Dieudonné, questionné lors d'une interview par la télévision Canadienne, riposte aux attaques de Patrick Bruel en rappelant que ce dernier est un fervent défenseur des idéologies sionistes, apportant un soutient sans faille à l'armée Israélienne autant sur le plan moral que financier.


Vie Privée
En décembre 2007, il préside le jury de Miss France 2008.

Patrick Bruel a épousé le 21 septembre 2004, sa compagne Amanda Maruani, 26 ans, à la mairie du 4e arrondissement de Paris. Les deux époux se sont rencontrés à Saint-Tropez en 2001. Ils ont un enfant, Oscar, né le 19 août 2003. Deux jours après cette naissance, Maurice Benguigui a été autorisé à s'appeler officiellement Patrick Bruel par un décret publié au Journal officiel. Le 28 septembre 2005, ils ont eu un deuxième garçon prénommé Léon. Il décide d'évoquer lui-même leur séparation après trois ans de mariage dans un numéro de Paris-Match sorti le 15 novembre 2007, afin de couper court aux rumeurs.


Discographie

Albums studio
Année Album Classement des ventes
France Belgique Suisse Pays-Bas
1982 Vide — — — —
1986 De(2) face(s) 32 — — —
1989 Alors, regarde 1 — — —
1994 Bruel 2 — — 47
1995 Plaza de los héroes — — — —
1999 Juste avant 1 1 32 43
2002 Entre deux 1 1 2 49
2006 Des souvenirs devant 1 1 6 69


Filmographie
1978 : Le Coup de Sirocco d'Alexandre Arcady avec Roger Hanin, ... : Paulo Narboni
1981 : Maigret se trompe de Stéphane Bertin avec Jean Richard, Roger Viry-Babel, ... : Louis
1982 : Ma femme s'appelle reviens de Patrice Leconte avec Michel Blanc, ... : François
1982 : Les Diplômés du dernier rang de Christian Gion : Philippe
1983 : Le Bâtard de Bertrand Van Effenterre : Dan
1983 : Le Grand Carnaval de Alexandre Arcady : Pierre-Marie Labrouche
1984 : La Tête dans le sac de Gérard Lauzier : Dany
1984 : Marche à l'ombre de Michel Blanc : Le guitariste du métro
1985 : P.R.O.F.S de Patrick Schulmann avec Fabrice Luchini : Frédéric Game
1986 : Attention bandits de Claude Lelouch dont Bruel réalise aussi la chanson-titre Tout le monde peut se tromper : Mozart
1986 : Champagne amer de Ridha Behi (film sorti en 1994) avec Jean Carmet, Ben Gazzara, Ida Di Benedetto, Julie Christie et Amidou : Wanis
1988 : La Maison assassinée de Georges Lautner avec Anne Brochet, Agnès Blanchot, ... : Séraphin Monge
1989 : Force majeure de Pierre Jolivet avec François Cluzet, Kristin Scott-Thomas, ... : Philippe
1989 : L'Union sacrée de Alexandre Arcady avec Richard Berry, Corinne Dacla, ... : Simon Atlan
1992 : Toutes peines confondues de Michel Deville avec Jacques Dutronc, Mathilda May, ... : Christophe Vade
1993 : Profil bas de Claude Zidi avec Sandra Speichert, Didier Bezace, ... : inspecteur Julien Segal
1996 : Le Jaguar de Francis Veber avec Jean Reno, Harisson Lowe... : François Perrin
1996 : Sabrina de Sydney Pollack avec Harrison Ford... : Louis
1997 : K d'Alexandre Arcady avec Isabella Ferrari, Pinkas Braun, ... : Sam Bellamy
1998 : Les folies de Margaret de Brian Skeet avec Parker Posey, Stéphane Freiss, Brooke Shields, Jeremy Northam : Martin
1998 : Hors jeu de Karim Dridi avec Rossy de Palma, Philippe Ambrosini, ... : Lui-même
2001 : Les Jolies Choses de Gilles Paquet-Brenner avec Stomy Bugsy, Marion Cotillard, Titoff... : Jacques
2001 : Le Lait de la tendresse humaine de Dominique Cabrera avec Maryline Canto, Valeria Bruni-Tedeschi, Olivier Gourmet, Rafik Belahouel... : Laurent
2002 : Sinbad (dessin animé) Bruel double le personnage de Sinbad
2004 : Une vie à t'attendre de Thierry Klifa avec Nathalie Baye (sortie 10 mars 2004) : Alex
2004 : El Lobo de Miguel Courtois : Nelson
2006 : L'Ivresse du pouvoir de Claude Chabrol : Jacques Sibaud
2006 : O Jerusalem de Elie Chouraqui : David Levin
2007 : Un secret de Claude Miller (sortie le 3 octobre 2007) : Maxime Nathan Grinberg
Théâtre
P
Le portail du théâtre
2009 : Le code a changé de Danièle Thompson (sortie le 18 février 2009) : Professeur Alain Carcassonne

Théâtre [modifier]
1981 : Le Charimari de Pierrette Bruno, mise en scène René Clermont, Théâtre Saint-Georges, avec Micheline Boudet, Pierre Tornade
1984 : On m'appelle Émilie de Maria Pacôme, mise en scène Jean-Luc Moreau, Théâtre Saint-Georges
2002 : Le Limier tiré de Sleuth d'Anthony Shaffer : Du 26 septembre 2002 au 16 mars 2003 au Théâtre de la Madeleine, adaptation Jacques Collard avec la participation de Didier Long et Patrick Bruel, mise en scène Didier Long, avec Jacques Weber

Joueur de poker reconnu
Outre le football, la chanson et le cinéma, Patrick Bruel nourrit une passion pour le poker. À tel point qu'il obtient un titre lors des championnats du monde de poker (WSOP) en 1998. Toutefois, aux États-Unis, la notion de Champion du Monde (World Series) est différente de celle généralement admise en Europe notamment. Par exemple, les World Series de Baseball n'incluent que les équipes américaines et Toronto. Ainsi, les World Series of Poker (WSOP) couronnent chaque année une cinquantaine de joueurs, le seul à pouvoir être appelé « champion du monde » étant le vainqueur du Main Event, tournoi le mieux doté (12 millions de dollars au vainqueur en 2006).

Patrick Bruel s'est imposé en 1998 en Limit Hold'em 5 000 $ contre 111 joueurs, à comparer aux 8 000 joueurs du Main Event (No Limit Texas Hold'em 10 000 $) en 2006. Le titre de Patrick Bruel est donc indiscutable, mais n'a pas la valeur d'un titre de « champion du monde ».

Cela dit, Patrick Bruel manque de justesse la ré-édition d'un titre WSOP en 2002 en Pot Limit Omaha 5 000 $ en terminant second du tournoi ; ceci confirme que Patrick Bruel est un joueur complet. Il obtient d'ailleurs des résultats honorables de manière régulière dans plusieurs types de poker.

Plus récemment, en septembre 2007, Bruel a fini à la 8e place de l'EPT de Barcelone, remportant plus de 137 000 $. En 2008, le total de ses gains en tournoi officiel frise le million de dollars.

En dehors de ce titre, voici ses résultats en tournois, qui n'incluent pas les parties libres en cash game :

PokerPages : Patrick Bruel
Statistiques et principaux résultats de Patrick Bruel au poker
Il a aussi sorti un DVD le 27 novembre 2006 : Poker Coach où il enseigne les bases du poker. Il est l'un des animateurs du forum Wam-Poker.
Revenir en haut Aller en bas
 
Patrick Bruel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrick Bruel - Qui a le droit
» Patrick Bruel :
» K film avec Patrick Bruel
» Patrick Bruel pour remplacer Elton John
» Séguéla et sa Rolex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs européens non anglophones :: acteurs francophones-
Sauter vers: