cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alain Souchon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 38
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Alain Souchon   Mer 27 Mai 2009 - 15:20



Alain Souchon, né Alain Kienast le 27 mai 1944 à Casablanca au Maroc, est un auteur-compositeur-interprète et acteur français.

Biographie

Alain Souchon naît le 27 mai 1944. Il a quatre frères, deux demi-frères et une demi-sœur.


Les débuts
Il ne vit que six mois au Maroc, puis passe son enfance à Paris. Son père est professeur et sa mère romancière. En 1959, sur la route du retour de vacances au ski, leur voiture est percutée par un camion ; son père est tué sur le coup, alors que l'artiste n'a que quinze ans. Ce décès le marquera profondément et inspirera une chanson qui paraîtra en 1977 dans l'album Jamais content : Dix-huit ans que je t'ai à l'œil.

La famille connaît des difficultés financières. Ne pouvant s'adapter au milieu des autres élèves, il est envoyé, par sa mère, dans un lycée français en Angleterre. Son inscription n'étant pas valide, il reste néanmoins sur place et y vit de petits boulots pendant dix-huit mois. Il y développe son goût pour la chanson. Il rate son baccalauréat par correspondance trois fois.

Rentré en France, il vit encore de petits boulots et tente donc sa chance dans la chanson en se produisant dans des salles parisiennes. En 1970, il se marie à Françoise. La même année, il a un fils Pierre, qui formera plus tard le groupe Les Cherche Midi avec Julien Voulzy, fils de Laurent Voulzy. L'année suivante, trois 45 tours sont publiés chez Pathé Marconi, mais sont des échecs.


Le début du succès

En 1973, Bob Socquet, directeur artistique de RCA Records, entraîne Alain à présenter sa chanson L'amour 1830 au concours de la Rose d'Or d'Antibes, où il emporte le prix spécial de la critique et le prix de la presse.

Il rencontre Laurent Voulzy en 1974. Bob Socquet, encore lui, sent que la collaboration entre les deux hommes peut être fructueuse, les musiques étant le point faible des chansons de Souchon. Souchon et Voulzy seront liés depuis ce jour par leur amitié et leur complémentarité artistique. Laurent Voulzy réalise les arrangements du premier album d'Alain Souchon J'ai dix ans, puis les musiques de Bidon sorti en 1976.

Cette collaboration permet le succès de ces disques avec les succès des titres comme J'ai dix ans, S'asseoir par terre et Bidon. En 1977 est publié Jamais content, qui contient les tubes Jamais Content, Allô Maman Bobo et Y'a de l'a rumba dans l'air.

Alain Souchon participe également aux disques de Laurent Voulzy en écrivant différents textes comme le célèbre Rockollection.

En 1978, naît son second fils, Charles. Ce dernier, après une carrière de graphiste (il est le créateur des dernières versions du site de son père[3]), se lance aussi dans la chanson sous le pseudonyme Ours. Son premier album Mi sort en 2007.

Alain Souchon, à l'allure de poète échevelé, occupe une place à part dans l'univers de la chanson française. Il manie volontiers un humour léger, mais non dénué d'acidité : « Une église, c'est beau, parce que c'est inutile. »

Les textes d'Alain Souchon parlent de nostalgie, de la pression du paraître, du modernisme et de la difficulté d'exister, en tant qu'individu respecté, ou simplement en paix. Ses chansons plus légères évoquent souvent la faiblesse des hommes face à la séduction féminine. Il a participé activement aux Restos du cœur et à Sol en si, notamment.

Citant les artistes qui l'ont influencé, tels Georges Brassens, Léo Ferré ou Bob Dylan, Alain Souchon collabore volontiers avec d'autres artistes, tels bien sûr Laurent Voulzy, mais aussi Michel Jonasz, Louis Chedid, Jane Birkin et bien d'autres. Il est aussi connu pour parsemer ses textes de références à des personnes qui l'ont marqué, tels Somerset Maugham, Théodore Monod, Ava Gardner, Bob Dylan, Françoise Sagan, Arlette Laguiller...

Alain Souchon a été un acteur remarqué dans plusieurs films, Je vous aime, Tout feu, tout flamme, L'Été meurtrier. Paradoxalement, il se considère lui-même comme « pas fait pour ça ».

La chanson Parachute doré extraite de son prochain album dont la sortie est prévue pour décembre 2008, a été temporairement disponible gratuitement, en version complète, en téléchargement légal sur son site officiel.


Caractéristiques physiques
1.76 m

Discographie

Albums studio
1974 : J'ai dix ans
1976 : Bidon
1977 : Jamais content
1978 : Toto 30 ans, rien que du malheur...
1980 : Rame
1983 : On avance
1985 : C'est comme vous voulez
1988 : Ultra moderne solitude
1990 : Nickel
1993 : C'est déjà ça
1999 : Au ras des pâquerettes
2005 : La Vie Théodore
2008 : Écoutez d'où ma peine vient

Albums live
1983 : Olympia 83
1990 : Nickel
1995 : Défoule sentimentale
2002 : J'veux du live

Compilation
2001 : Collection 1974-1983
2001 : Collection 1984-2001
2007 : 100 chansons (coffret 5 CD)

Participations
1979 : Emilie Jolie, conte musical pour enfants de Philippe Chatel : le coq
1986 : La fugue du petit poucet, conte musical pour enfants
1999 : écriture de la chanson À la légère, pour Jane Birkin
2002 : Ça va ça vient, reprise de Boby Lapointe avec Les Cherche Midi sur l'album Boby Tutti-Frutti - L'hommage délicieux à Boby Lapointe de Lilicub
2005 : Histoires Naturelles, de Nolwenn Leroy, il a écrit deux chansons (J'aimais tant l'aimer et Nolwenn Ohwoo ! )
2006 : Soleil, duo avec Françoise Hardy dans l'album (Parenthèses...)
2006 : Palais royal, duo avec Jane Birkin dans l'album Rendez-vous
2006 : Quand j'étais chanteur, duo avec Michel Delpech dans l'album Michel Delpech &...
2006 : Le Soldat Rose, conte musical de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud : l'homme de ménage
2006 : Tourne en rond sur Le Grand Dîner, album-hommage à Dick Annegarn, en duo avec lui
2008 : Les filles du bord de mer duo avec Salvatore Adamo sur l'album Le bal des gens bien

Filmographie

1980 : Je vous aime de Claude Berri : Claude
1981 : Tout feu, tout flamme de Jean-Paul Rappeneau : Antoine Quentin
1983 : L'Été meurtrier de Jean Becker : Florimond, dit "Pin-Pon"
1984 : Le vol du Sphinx de Laurent Ferrier : Tom
1985 : L'homme aux yeux d'argent de Pierre Granier-Deferre : Thierry Berger
1987 : Comédie ! de Jacques Doillon : Lui
1988 : Jane B. par Agnès V. de Agnès Varda : Le lecteur de Verlaine
1990 : La Fête des pères de Joy Fleury : Stéphane Miran
1991 : Pour Ushari Ahmed Mahmoud de Claire Denis
1991 : Contre l'oubli de Patrice Chéreau
1998 : Charité biz'ness

Texte de musique de films

L'Amour en fuite
Le Maître d'école (texte et musique)
Le Zèbre
Comédie (duo avec Jane Birkin)
Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Souchon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Souchon
» Rame, Rame, rameurs ramez ...
» Noms cités pour l'Etoile de TF 1 du 1er avril 2015
» Discussion sur l' Etoile de TF1 du 27 janvier 2017
» Alain Villechange "du Verre à la Flamme"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs européens non anglophones :: acteurs francophones-
Sauter vers: