cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dominique Wilms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Dominique Wilms   Lun 8 Juin 2009 - 15:22



Dominique Wilms (de son vrai nom Claudine Maria Célina Wilmes ou Claudine Dominique Wilmès) est une actrice belge, née le 8 juin 1932 à Montignies-sur-Sambre (Belgique).

Biographie

Née en 1932, Dominique Wilms a suivi des études à l'école des Beaux-Arts de Paris. Par la suite, elle devient mannequin. Edmond Gréville la remarque et la recommande auprès de Bernard Borderie pour le rôle principal dans son prochain film, La môme vert-de-gris (1953), d'après le roman de Peter Cheney. C'est un triomphe avec lequel elle s'impose comme la femme fatale des polars français, héritière de la Veronica Lake des films noirs américains. Elle multiplie alors les rôles similaires, aux côtés d'acteurs connus tels que Eddie Constantine, Jean Gaven (qui devient son mari en 1957), Armand Mestral ou Franck Villard. En 1957, sur les conseils de Françoise Sagan, elle est choisie par Otto Preminger pour jouer dans Bonjour tristesse (film, 1958) tiré du roman du même titre. Mais cet engagement étant lié à un séjour préalable de six mois aux États-Unis pour perfectionner son anglais, Dominique Wilms décline l'invitation et c'est Mylène Demongeot qui jouera finalement ce rôle, aux côtés de Jean Seberg, Deborah Kerr et David Niven. Dominique Wilms continue donc, malgré elle, à interpréter les héroïnes de polar avec des Eddie Constantine occasionnels tels que Tony Wright. Plus tard, le nombre de films de détective tendant à se raréfier, elle se tourne vers les films étrangers (allemands ou italiens), les séries télévisées et les téléfilms. Finalement, elle quitte le cinéma pour se consacrer à ses premières passions : la peinture et la restauration d'objets d'art. "La Môme Vert de Gris" et l'interpretation de Dominique Wilms restent toutefois dans la mémoire des cinéphiles nostalgiques d'un genre révolu.


Filmographie

1953 : La Môme vert-de-gris de Bernard Borderie : Carlotta de La Rue
1954 : Les femmes s'en balancent de Bernard Borderie : Paulette Bénito
1954 : Pas de coup dur pour Johnny de Emile Roussel : Gaby
1954 : Les clandestines de Raoul André : Eliane
1955 : Les Assassins du dimanche de Alex Joffé : Ginette Garcet
1955 : Les pépées font la loi de Raoul André : Elisabeth
1955 : La soupe à la grimace de Jean Sacha : Ingrid
1956 : Et par ici la sortie de Willy Rozier
1957 : La rivière des trois jonques de André Pergament : Monique
1957 : Le grand bluff de Patrice Dally : Dominique Arden
1957 : Les aventuriers du Mékong de Jean Bastia : Dominique
1958 : L'assassin sera à Tripoli de Harald Reinl : Birgit
1959 : Bomben auf Monte Carlo de Georg Jacoby : Giuletta
1959 : Y'en a marre / Ce soir, on tue de Yvan Govar
1959 : Chaque minute compte de Robert Bibal : Dany Dupré
1959 : Deuxième bureau contre terroristes de Jean Stelli : Nadia Banot
1959 : Cinépanorama (série TV) de Jean Bescont et Frédéric Rossif (épisode du 3 octobre 1959)
1962 : Giulio Cesare, il conquistatore delle Gallie de Tanio Boccia : La reine Astrid
1964 : Banco à Bangkok pour OSS 117 de André Hunebelle : Eva Davidson
1964 : Questo amore ai confini del mondo de Giuseppe Maria Scotese : Françoise
1964 : Vol 272 (série TV) de Jean-Jacques Vierne et Michio Koga : Marika
1966 : Carré de dames pour un as de Jacques Poitrenaud : Petula
1966 : Um Null Uhr schnappt die Falle zu de Harald Philipp : Maureen
1966 : Les voyageurs de l'espace de Edmond Tybo : Vénus
1969 : Le comte Yoster a bien l'honneur (série TV) : Gwen Manyfold (26e épisode)
1972 : La canne de Arlen Papazian : Myriam Hork
1999 : Le club (série TV)de Olivier Boutinot (épisode du 24 mars 1999)

Bibliographie

Livres

CHATEAU René, Les Plus belles affiches du cinéma français des années 50 : 1950-1960, éditions de l’Amateur, coll. « La mémoire du cinéma français », Courbevoie, 1994, p. 308-315
DUCOUT Françoise, Séductrices du cinéma français 1936-1956, H. Verrier, coll. « Flash-back », Paris, 1978 (ISBN 2-85199-165-5), Dominique Wilms p. 159
RICHARD Jean-Pierre, Vol “272”, roman, ed. Denoël, Paris, 1964
Magazines

La cinématographie française, no 1502, janvier 1953
Cinémonde, no 981, 22 mai 1953
Cinémonde, no 1089, 16 juin 1955
Cinémonde, no 1115, 22 décembre 1955
Ciné-Révélation, no 44, 8 janvier 1954
Ciné-Révélation, no 67, 14 juillet 1955
Ciné-Révélation, no 68, 21 juillet 1955
Ciné-Révélation, no 167, 13 juin 1957
Ciné-Révélation, no 203, 21 février 1958
Ciné Télé Revue, no 44, 28 octobre 1960
Ciné Télé Revue, no 52, 23 décembre 1965
Fantaisie, no 2, avril 1955
Festival, no 194, 11 mars 1953
Festival Film, no 11, mars 1962
Le Film complet : Le Môme vert-de-gris, no 448, 25 février 1954
Film complet : La Rivière des 3 jonques, no 621, 13 juin 1957
Les Films pour vous, no 245, 21 aoôut 1961
Follie !, novembre 1954
France illustration, août 1955
Jours de France, no 18, 11 avril 1955
Mon film : Les Assassins du Dimanche, no 527, 26 septembre 1956
Mon film, no 556, 17 avril 1957
Paris frou-frou, no 12
Paris paradise, no 5, 1953
Rêves, no 425
Star-Ciné Cosmos, no 44, 1er juin 1963
Télé Magazine, no 121, 16 février 1958
Vive Paris, no 3, décembre 1951
Revenir en haut Aller en bas
 
Dominique Wilms
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dominique Wilms
» Dominique SAKOMBI Inongo est décédé
» [Mainard, Dominique] Je voudrais tant que tu te souviennes
» Lambert Mende sur les traces de Dominique Sakombi?
» Dominique Sylvain : du polar français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTRICES :: actrices non anglo saxonnes :: actrices francophones-
Sauter vers: