cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Françoise Arnoul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Françoise Arnoul   Mer 10 Juin 2009 - 15:40



Françoise Arnoul, de son vrai nom Françoise Gautsch, est une actrice française née le 9 juin 1931[1] à Constantine (Algérie). Elle était la compagne du réalisateur français Bernard Paul (1930–1980).

Premier rendez-vous avec le cinéma
Pressentie par Robert Dhéry qui auditionne pour la comédie théâtrale qu’il est en train de monter avec Bourvil en vedette, Le Bouillant Achille de Paul Nivoix (1948), le rôle est finalement confié à une autre débutante, Nicole Courcel. Françoise fait une première figuration en 1948 dans Rendez-vous de juillet de Jacques Becker où elle est toujours devancée par Nicole Courcel qui y tient le rôle principal, mais son tour va bientôt arriver.


Françoise, fruit défendu
Elle va sur ses 18 ans et elle est engagée, après des essais concluants, par Willy Rozier qui lui confie son premier et grand rôle dans L'Épave (1949). Elle est « Perrucha », une belle garce qui, avec quelques scènes déshabillées, lance le personnage de Françoise Arnoul.
Si, dans la réalité, à l’aube des années 1950, les conventions cinématographiques voulaient que les jeunes de 18 ans soient représentés comme très rangés, elle va incarner, à l’écran, des personnages sur le fil du rasoir, des rôles souvent pervers. C’est dans l’air du temps, peut-être la résultante d’une éducation trop rigide qui va faire que le public s’en va vivre au cinéma ses phantasmes par procuration. Cécile Aubry, juste avant, venait de créer, avec succès, son personnage d’ingénue perverse dans Manon, le film de Clouzot (1949).
Dans le cas de Françoise Arnoul, même si elle a quelquefois des rôles légers, primesautier comme dans Nous irons à Paris (1950) ou de midinette comme dans French Cancan (1954), le cinéma la voue à jouer des personnages troubles et destructeurs. On peut citer quelques films aux noms évocateurs : Le Fruit défendu (1952), La Rage au corps (1954), et surtout la série des films d’Henri Decoin, La Chatte (1958 - 1960), où son félin minois d’espionne perdue en ciré noir va affoler les populations. Plus que Brigitte Bardot à laquelle on a voulu quelquefois l’opposer, elle incarne des personnages souvent énigmatiques qui sourdent d’une volupté bien plus pernicieuse et dangereuse. Elle-même dira à Vadim sur le plateau de Sait-on jamais... (1957) : « Si tu cherches Brigitte à travers moi, tu ne la trouveras pas. Elle n’est pas moi, je ne suis pas elle ! » Elle aura d’ailleurs l’occasion de prouver, avec ce film et celui de Pierre Kast, La Morte saison des amours (1960), l’étendue de ses possibilités pour marier intellectualisation des sentiments avec passion charnelle.



Vivante saison des amours
Françoise Arnoul a connu l’organisateur événementiel Georges Cravenne (décédé le 10 janvier 2009) en 1954 sur le tournage de French Cancan. Ils se sont mariés en 1956 et ont divorcé en 1964. Elle a rencontré le cinéaste Bernard Paul en 1964 sur le tournage de Compartiment tueurs de Costa-Gavras et a été sa compagne jusqu’au décès de celui-ci en 1980. Pour lui, elle a mis sa carrière en sommeil afin de l’assister dans le tournage de ses premiers films. Ensemble et avec Marina Vlady, ils ont créé, en 1968, la société de production « Francina » qui leur a notamment permis de financer les trois longs métrages de Bernard.



Les dimanches de la vie
La maturité lui a offert l’occasion de diversifier ses emplois au cinéma et à la télévision. De cette période, on retiendra, au cinéma, Lucky Jo de Michel Deville (1964), Le Dimanche de la vie de Jean Herman (1965) et Ronde de nuit de Jean-Claude Missiaen (1984). À la télévision, elle aura enfin des emplois attendrissants de mères comme dans L'Automate de Jean-François Claire (1981) et elle créera de remarquables compositions comme celle, par exemple, de cette vieille femme vengeresse de L'Étrange histoire d'Émilie Albert de Claude Boissol (1988).


Cinématographie
1949 : Rendez-vous de juillet de Jacques Becker, figuration non créditée, ou scène coupée au montage
1949 : L'Épave (Fille de la nuit) de Willy Rozier - Perrucha
1950 : Quai de Grenelle de Emil-Edwin Reinert - Simone
1950 : Nous irons à Paris de Jean Boyer - Micheline Grosbois
1950 : La Rose rouge de Marcel Pagliero - Martine, une fille de la troupe théâtrale
1951 : Mon ami le cambrioleur d’Henri Lepage - Rosita
1951 : La Plus belle fille du monde de Christian Stengel - Françoise
1951 : Mammy de Jean Stelli - Marthe Roux
1951 : La Maison Bonnadieu de Carlo Rim - Louisette
1952 : La Forêt de l'adieu (Soir de noces) de Ralph Habib - Christine
1952 : Le Désir et l'amour d’Henri Decoin - Françoise, la script-girl
1952 : Le Fruit défendu d’Henri Verneuil - Martine Englebert, l'entraîneuse
1952 : Adieu Paris de Claude Heymann - Françoise
1953 : Les Amants de Tolède d’Henri Decoin - Sancha
1953 : Dortoir des grandes d’Henri Decoin - Aimée de La Capelle
1953 : Les Compagnes de la nuit de Ralph Habib - Olga Viterbo
1954 : Orage (Delirio) de Pierre Billon et Giorgio Capitani - Françoise
1954 : La Rage au corps de Ralph Habib - Clara
1954 : Secrets d'alcôve, sketch Riviera-Express de Ralph Habib - Martine
1954 : Le Mouton à cinq pattes d’Henri Verneuil - Marianne Durand-Perrin
1955 : Si Paris nous était conté de Sacha Guitry - La duchesse de Bassano
1955 : Des gens sans importance d’Henri Verneuil - Clotilde Brachet
1955 : Les Amants du Tage d’Henri Verneuil - Kathleen Dinver
1955 : Napoléon de Sacha Guitry, non créditée (une fille du Palais-Royal, scène coupée)
1955 : French Cancan de Jean Renoir - Nini, la blanchisseuse et danseuse
1956 : Paris, Palace Hôtel d’Henri Verneuil - Françoise Noblet
1956 : Le Pays d'où je viens de Marcel Carné - Marinette Ardoin
1956 : En effeuillant la marguerite de Marc Allégret - Elle y fait juste une apparition dans le night-club, dans son propre rôle
1957 : Sait-on jamais... de Roger Vadim - Sophie
1957 : C'est arrivé à 36 chandelles de Henri Diamant-Berger - Elle joue son propre rôle
1958 : La Chatte d’Henri Decoin - Suzanne Ménessier dite : Cora
1958 : Thérèse Étienne de Denys de La Patellière - Thérèse Etienne Muller
1958 : Cargaison blanche de Georges Lacombe - Françoise
1959 : Asphalte d’Hervé Bromberger
1959 : La Bête à l'affût de Pierre Chenal
1959 : Le Chemin des écoliers de Michel Boisrond - Yvette
1960 : La Morte saison des amours de Pierre Kast - Geneviève
1960 : Le Bal des espions de Michel Clément - Olivia
1960 : Le Testament d'Orphée ou Ne me demandez pas pourquoi ! de Jean Cocteau, Apparition non créditée
1960 : La chatte sort ses griffes d’Henri Decoin - Suzanne Ménessier dite : Cora
1962 : Les Parisiennes, sketch Françoise de Claude Barma - Françoise
1962 : Le Diable et les Dix Commandements, sketch Tu ne convoiteras point / Luxurieux point ne seras de Julien Duvivier - Françoise Beaufort
1963 : Vacances portugaises (Les Égarements) de Pierre Kast - Mathilde
1964 : Lucky Jo de Michel Deville – Mimi
1964 : À couteaux tirés de Charles Gérard - Lucie Antonini
1965 : Compartiment tueurs de Costa-Gavras, non créditée (une élève à l'école vétérinaire)
1966 : Le congrès s'amuse (Der Kongreß amüsiert sich) de Géza von Radványi - La comtesse Kopinskaïa
1967 : Le Dimanche de la vie de Jean Herman - Chantal Brélugat
1970 : Le Petit théâtre de Jean Renoir de Jean Renoir, sketch Le Roi d'Yvetot - Isabelle Duvallier
1971 : Des Espagnoles à Paris (Españolas en París) de Roberto Bodegas - Mme Lemonier
1971 : La Première année (Primer ano), documentaire de Patricio Guzman - Uniquement la voix
1974 : Dialogue d'exilés (Diálogo de exilados) de Raul Ruiz
1975 : L'Indice de la quinzaine, court métrage de Jean-Marie Richard
1977 : Black-Out de Philippe Mordacq (inédit) - Mme Haris
1977 : Violette et François de Jacques Rouffio - Cécile, la mère de Violette
1977 : Dernière sortie avant Roissy de Bernard Paul - Nicole, la femme de Marlys
1979 : Bobo Jacco de Walter Bal - La mère de Lise
1984 : Ronde de nuit de Jean-Claude Missiaen - Diane Castelain
1985 : L'Herbe rouge de Pierre Kast terminé par Maurice Dugowson - Film pour la télévision, mais sorti en salle au festival de Cannes dans le cadre des perspectives du cinéma Français - Héloïse
1986 : La Mouche - court métrage - de Guy Basile
1987 : Nuit docile de Guy Gilles - Madeleine Guéry
1989 : Voir l'éléphant de Jean Marbœuf - Augusta
1992 : Les Années campagne de Philippe Leriche - La grand-mère
1995 : Les Cent et une nuits de Simon Cinéma, d'Agnès Varda (scènes coupées)
1992 : Dimanche à Aix - court métrage - de François Chayé
1996 : Temps de chien de Jean Marbœuf
1997 : Post coïtum animal triste de Brigitte Roüan
2000 : Photo de famille de Xavier Barthélemy
2000 : Merci pour le geste de Claude Faraldo

Télévision
1961 : Les Tombales de Carlo Rim
1965 : Le Train bleu s'arrête 13 fois, épisode Paris : Signal d'alarme de Michel Drach
1965 : La Guêpe de François Leterrier
1970 : Le Petit théâtre de Jean Renoir, sketch Le Roi d'Yvetot
1972 : Van der Valk und das Mädchen de Peter Zadek
1974 : La Mort d'un enfant de Jean-Louis Muller
1975 : L'Appel de l'or (Lockruf des Goldes), série, épisodes Le Filon blanc (Alaska Kid) et L'Homme du Yukon, réalisations de Serge NIcolaescu et Wolfgang Staudte
1975 : Le Passager clandestin de Colette Djidou
1978 : L'inspecteur mène l'enquête, épisode L'usine de la peur de Luc Godevais et François Chatel
1981 : L'Automate de Jean-François Claire
1981 : Les Héritiers, épisode Les brus de Juan Buñuel
1981 : Messieurs les jurés, épisode L’Affaire Bernay de Jacques Krier
1981 : Mon enfant, ma mère de Serge Moati
1982 : Mon meilleur Noël, épisode Madame Bidou de Bernard Maigrot
1982 : Les Enfants du Verlan Vevri vi ma (Vivre ma vie) de Georges Ferraro
1982 : L’amour s'invente de Didier Decoin
1984 : Souvenirs d'un amnésique de Philippe Laik
1985 : Un garçon de France de Guy Gilles
1985 : L'Herbe rouge de Pierre Kast
1987 : Calibre, le petit hebdo du polar de Jean Mailland
1988 : La Garçonne dÉtienne Périer
1989 : V comme vengeance, épisode L’Étrange histoire d'Emilie Albert de Claude Boissol
1991 : V comme vengeance, épisode Plagiat et meurtre de Bernard Queysanne
1991 : Héloïse de Pierre Tchernia
1994 : Les Cinq Dernières Minutes, épisode Fin de bail de Jean-Jacques Kahn
1996 : Billard à l'étage de Jean Marbœuf
1997 : Une patronne de charme de Bernard Uzan
1998 : L'Alambic de Jean Marbœuf
1998 : L'Instit, épisode Menteur avec Gérard Klein
2001 : Duval, Un mort de trop de Daniel Losset
2005 : Le Voyageur de la Toussaint de Philippe Laïk

Vidéographie
2000 - 20 septembre : Des gens sans importance d'Henri Verneuil avec Jean Gabin (1955) - Durée 95 mn - 1 DVD Zone 2 - René Chateau Vidéo.
2001 - 9 mai : Le Mouton à cinq pattes d'Henri Verneuil avec Fernandel (1954) - Durée 100 mn - 1 DVD Zone 2 - René Chateau Vidéo.
2001 - 21 novembre : Nous irons à Paris de Jean Boyer avec Ray Ventura (1950) - Durée 94 mn - 1 DVD Zone 2 - René Chateau Vidéo.
2004 - 19 mai : L'Épave de Willy Rozier avec André Le Gall (1949) - Durée 90 mn - 1 DVD Zone 2 - KVP Vidéo.
2004 - 9 septembre : La Chatte (1958) et La chatte sort ses griffes (1960) d'Henri Decoin - Durée 108 mn et 102 mn + bonus - Coffret 2 DVD Zone 2 - TF1 Vidéo.
2005 - juin : Le Diable et les Dix Commandements de Julien Duvivier avec Micheline Presle, Mel Ferrer, Claude Dauphin
2005 - 22 septembre : Les Années campagne de Philippe Leriche avec Charles Aznavour et Benoît Magimel (1992) - Durée 90 mn - 1 DVD Zone 2 - LCJ Éditions.
2005 - 6 décembre : À couteaux tirés de Charles Gérard avec Pierre Mondy et Petula Clark (1964) - Durée 83 mn - 1 DVD Zone 2 - PVB Éditions.
2006 - 5 janvier : La Rose rouge de Marcel Pagliero avec Les Frères Jacques (1950) - Durée 95 mn - 1 DVD Zone 2 - René Chateau Vidéo.
2006 - 9 mars : Le Fruit défendu d'Henri Verneuil avec Fernandel (1952) - Durée 100 mn - 1 DVD Zone 2 - René Chateau Vidéo.
2006 - 9 mars : Sait-on jamais... de Roger Vadim avec Christian Marquand et Robert Hossein (1957) - Durée 96 mn - 1 DVD Zone 2 - René Chateau Vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
 
Françoise Arnoul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jay, françoise] Les Enfants rats
» [Chandernagor, Françoise] La chambre
» Françoise Sagan
» Marché Noël Françoise et Béné
» [Xenakis, Françoise] J'aurais du épouser Marcel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTRICES :: actrices non anglo saxonnes :: actrices francophones-
Sauter vers: