cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bernie Bonvoisin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 37
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Bernie Bonvoisin   Jeu 9 Juil 2009 - 14:07



Bernard Bonvoisin (alias Bernie) est un chanteur, acteur et réalisateur français né le 9 juillet 1956 à Nanterre.

Biographie

Bernie Bonvoisin se fait d'abord connaître en tant que chanteur et auteur du groupe de hard rock français Trust. Les paroles écrites par Bernie Bonvoisin pour Trust sont marquées par une certaine agressivité, un rejet des mentalités bourgeoises et de la répression. Certaines chansons sont franchement des appels à l'anarchie ; d'autres dénoncent les dérives de la démocratie (La grande illusion), les travers du système capitaliste qui écrase les travailleurs (Le sauvage), l'extrême-droite (La junte), les violences du communisme soviétique (Les brutes), les sectes (Les sectes) et d'une manière générale tous les travers liberticides de notre société. Elles sont parfois marquées par une certaine provocation sexuelle (Le matteur).

Monsieur Comédie est le titre d'une chanson qui dénonce ouvertement l'aide fournie par la France au futur Ayatollah Khomeini.

Misère dénonce les excès antisociaux de la politique thatcherienne en Angleterre au début des années 1980.

Les paroles de Bernie sont franchement libertaires et donnent un air de révolte à toute une génération écrasée par le pouvoir de l'époque (Antisocial). Notamment, Trust a plusieurs fois évoqué le cas de Jacques Mesrine comme celui d'un homme rejeté dans la criminalité par la société tout en dénonçant les conditions de détention dans les prisons françaises et l'hypocrisie d'un système dans lequel tout est fait pour écarter celui qui ne marche pas dans le rang, en mettant en chanson un texte écrit par Mesrine lui-même (Le mitard).

Le style de chant de Bernie Bonvoisin est plutôt crié à la façon punk, dont il est un des pionniers en France ; d'ailleurs Trust était défini comme un groupe de hard-rock avec un chanteur punk mais il était plus proche du blues rock et très amateur d'AC/DC et était très ami avec Bon Scott à qui il dédia un très beau morceau de blues après sa mort accidentelle durant une tournée commune (Ton dernier acte).

En 2006, il compose un album avec Moho Chemlekh, ancien guitariste de Trust, sous le nom de Kollectif AK47. Cette rencontre qui aurait pu marquer son retour à la chanson a finalement tourné court, alors qu'une tournée de 7 dates était prévue en France. À la surprise générale, Trust se reforme pour un concert unique. La magie opère de nouveau et le bulldozer reprend la route.


Le cinéma

Il débute ensuite une carrière d'auteur et de réalisateur avec le film Les Démons de Jésus, une tragi-comédie de mœurs dans les milieux pauvres de la banlieue rouennaise à la veille de Mai 68. Le film sortira en 1997. Deux ans plus tard, il enchaîne avec la même équipe Les Grandes Bouches, satire du milieu. Son troisième long-métrage, Blanche, est une comédie historique qui ne récolte pas le succès escompté. Le style cinématographique de Bernie Bonvoisin détone surtout par ses dialogues décapants dans la veine de Michel Audiard, et par une bande-son souvent « rock ».


Politique

En avril 2007, avant les élections présidentielles, la presse a interprété le soutien de Bernie au franc-parler de François Bayrou (qui dénonçait particulièrement l'emprise du candidat Sarkozy sur les médias) comme un soutien au candidat du MoDem.

Il n'en était rien et Bernie a tenté de s'en expliquer plus tard, avec toutefois peu d'échos dans les médias. Il déclarera par la suite et à plusieurs reprises lors de la campagne que, issu d'une famille ouvrière, ses positions étaient naturellement à gauche et qu'il soutenait Ségolène Royal[1]. Il a d'ailleurs fait plusieurs chansons dénonçant les dérives de la droite populiste et en particulier du Sarkozysme qui, selon lui, cause tant de dégâts au tissu social français.

En septembre 2008, il affiche de nouveau son soutien à Ségolène Royal en jouant au Zénith de Paris en ouverture de l'un de ses meetings.


Discographie

Totalité de l'œuvre de Trust
Albums solo :
1986 Couleur Passion
1988 En avoir ou pas
1993 Étreinte dangereuse : dernier album de Bernie qui ne rencontra que peu de succès, enregistré à West Orange aux États-Unis et produit par Johel Bernard, lequel y perdit 10 millions de francs de l'époque.

Filmographie

1989: Apparition vocale dans Rendez-vous au tas de sable de Didier Grousset
1989: Hiver 54, l'abbé Pierre de Denis Amar
1995: La Haine de Mathieu Kassovitz
1997: les Démons de Jésus de Bernie Bonvoisin
2000 : Old School de Kader Ayd
2008 : Coluche, l'histoire d'un mec d'Antoine de Caunes

En tant que réalisateur

1997 : Les Démons de Jésus
1999 : Les Grandes Bouches
2002 : Blanche

Livres

Vous êtes faite de peines étranges
Chaque homme a la capacité d'être un bourreau… ou au moins son complice, 2006
Sirop d'la rue, 2007
Du pays des larmes au pays du sang,chez S.Million Editeur,2008.
Revenir en haut Aller en bas
 
Bernie Bonvoisin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernie Bonvoisin
» Bernie de Albert Dupontel
» Boite victorienne, de Bernie
» qui est Bernie
» [R.I.P.] Bernie Mac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTEURS :: acteurs européens non anglophones :: acteurs francophones-
Sauter vers: