cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Catherine Breillat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nad07
Star oscarisée
Star oscarisée


Nombre de messages : 5172
Age : 38
Localisation : france
Loisirs : sport, lecture
Réputation : 2
Date d'inscription : 03/05/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Catherine Breillat   Lun 13 Juil 2009 - 14:32



Catherine Breillat est une romancière, actrice, réalisatrice et scénariste française, née le 13 juillet 1948 à Bressuire, dans les Deux-Sèvres.

Biographie

Elle est la sœur de l'actrice Marie-Hélène Breillat, avec qui elle « monte » à Paris à l'âge de 16 ans, pour publier son premier roman L'homme facile. Celui-ci est interdit aux mineurs de moins de 18 ans mais est un phénomène littéraire. Catherine Breillat a eu une carrière d'actrice relativement anecdotique, souvent aux côtés de sa sœur, comme par exemple dans Le Dernier Tango à Paris. En pleine vague du « X », un producteur lui propose de réaliser un film érotique à partir de son livre Une vraie jeune fille. Le film ne sortira pas tout de suite du fait de la faillite de son producteur. Bien qu'il contienne des scènes pornographiques, ce film est avant tout destiné à provoquer une réflexion sur le sujet de la découverte de la sexualité et du sentiment de dégoût de soi. Après un second film, Tapage nocturne, Catherine Breillat met sa carrière de réalisatrice entre parenthèses et se consacre à scénariser pour d'autres, notamment pour Federico Fellini (Et vogue le navire...) et Maurice Pialat (Police). Elle retourne à la réalisation avec 36 fillette (adapté d'un de ses romans) et Sale comme un ange (scénario refusé par Maurice Pialat). Appréciée par la critique mais inconnue du public, elle rencontre enfin le succès avec Parfait amour ! (1996), suivi de Romance (1999). Les deux films déchaînent les passions et lui apportent une reconnaissance qui dépasse le cadre de ses pairs.

Catherine Breillat enseigne ou a enseigné, notamment, à la Fémis et à l'Université Columbia.

Le 5 avril 2005, elle a une hémorragie cérébrale qui paralyse son côté gauche. Après cinq mois d'hospitalisation et une lente rééducation, elle parvient à reprendre le travail et réalise Une vieille maîtresse, d'après Barbey d'Aurevilly et avec Asia Argento, Lio, Amira Casar, Michael Lonsdale, Anne Parillaud et Claude Sarraute. L'un des trois films français qui font partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2007.

Catherine Breillat a également mis en images trois titres de la jeune artiste Élodie Frégé : Je te dis non, issu du premier opus de la chanteuse, et plus récemment, deux chansons de l'album Jeu des 7 erreurs, à savoir Si je reste (un peu) et La fidélité.

Elle projette ensuite de tourner Bad love, un film mettant en vedette Christophe Rocancourt et Naomi Campbell mais le film ne verra jamais le jour, Catherine Breillat révélant en Juillet 2009 être victime d'une escroquerie de la part de Rocancourt qui, profitant de son handicap et de sa faiblesse, lui aurait soutiré des chèques pour plus de 650 000 euros. En parlant de sa rencontre avec Rocancourt, elle dit: "Ce fut le plus mauvais jour de mon existence, pire que celui où j'ai fait mon accident vasculaire cérébral...". Elle prépare un livre consacré à l'affaire, intitulé « Rocancourt et moi ».[1] avec l'aide de son ami le publicitaire Charles Zhine.


Filmographie
1976 : Une vraie jeune fille
1979 : Tapage nocturne
1988 : 36 Fillette (Lolita' 90)
1991 : Sale comme un ange
1995 : À propos de Nice, la suite, film à sketches, épisode Aux Niçois qui mal y pensent
1996 : Parfait Amour !
1999 : Romance
2001 : À ma sœur !
2001 : Brève traversée
2002 : Sex Is Comedy
2004 : Anatomie de l'enfer
2007 : Une vieille maîtresse
2009 : Barbe bleue

Bibliographie

Voir aussi sur Wikiquote les citations « Catherine Breillat ».
Œuvres de Catherine Breillat [modifier]
L'homme facile (ISBN 229030882X)
Une vraie jeune fille, éd. Denoël (ISBN 2207250865)
Le silence, après..., 1971
Le livre du plaisir (anthologie), éd. Éditions 1, 1999 (ISBN 2863919342)
Romance (scénario), éd. Les cahiers du cinéma, 1999 (ISBN 2866422376)
À ma sœur (scénario), éd. Les cahiers du cinéma, 2001 (ISBN 2866423046)
Pornocratie, éd. Denoël, 2004 (ISBN 2207252019)
Corps amoureux, éd. Denoël, 2006 (ISBN 2207257193)
Préface à Une vieille maîtresse, Bartillat, Paris, 2007 (ISBN 2841004041)
Bad Love, éd. Léo Scheer, 2007

Essai

Claire Clouzot : Catherine Breillat : Indécence et pureté, Éditions Cahiers du Cinéma, Collection Auteurs, Paris, 2004, ISBN 2866422856
Revenir en haut Aller en bas
 
Catherine Breillat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catherine Breillat
» Livre - "Obsession" de Catherine Kalengula : une version moderne du fantôme de l'opéra
» Catherine Zeta-Jones
» Heathcliff et Catherine
» Lady Catherine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: ACTRICES :: actrices non anglo saxonnes :: actrices francophones-
Sauter vers: