cinema passion

vous aimez vous detestez,parlons-en
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ringu - Hideo Nakata 2001

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gegesan
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7932
Age : 33
Localisation : Namur (Belgique)
Loisirs : Judo, cinéma, MMA
Réputation : 7
Date d'inscription : 02/11/2007

Feuille de personnage
CINE PASSION:
50/100  (50/100)
JEUX:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Ringu - Hideo Nakata 2001   Lun 5 Oct 2009 - 21:26




Un soir, seules à la maison, deux lycéennes se font peur en se racontant une mauvaise blague. Une étrange rumeur circule à propos d'une cassette vidéo qui, une fois visionnée, déclenche une terrible malédiction : une mort annoncée sept jours plus tard. Après le décès de sa cousine Tomoko Oishi, Reiko Asakawa, une jeune journaliste, enquête, mais très vite le maléfice la rattrape.


Si ce film figure parmi les incontournables, c'est parce qu'il a dépoussiéré un vieux cinéma de genre très populaire en Asie, du type "Histoires de fantômes chinois". Hideo Nakata, qui s'est inspiré des romans de Koji Suzuki, reprend quelques éléments des films de fantômes traditionnels, qu'il mêle à de nouveaux "codes".
L'efficacité de ce Ringu réside dans l'économie de moyens employés avec sobriété mais très intelligemment. Ainsi, le réalisateur (qui avoue avoir hérité également de "La maison du Diable" de Robert Wise) joue constamment sur les sons et les peurs instinctives pour mettre le spectateur mal à l'aise. Et cela fonctionne à merveille ! Ajoutons que le fantôme d'ores et déjà culte de Sadako est effrayant à souhait.
Le film s'est vu prolonger de suites, à savoir un "Spiral" qui n'a pas marché du tout (très compréhensible, car d'une platitude affligeante et pas du tout effrayant), une deuxième suite plus officielle pour corriger le tir avec "Ring 2" (c'est Nakata qui a repris la réalisation, après l'échec se Norio Tsuruta) et enfin un "Ring 0", une préquelle très réussie.
Le succès fut tel qu'il engendra une vague de renouveau dans le genre horrifique en Asie. On ne compte plus les déclinaisons de ce chef-d'oeuvre : les Ju-On, Ju-Rei, Bunshisaba, 2 soeurs, Red Shoes, Whispering Corridors, Dark Water, etc etc.... Mieux, l'influence s'étend à l'Occident : les Espagnols se sont piqués d'un nouvel intérêt pour ce cinéma et l'ont renouvelé à leur manière, avec un beau succès. Les Américains aussi, à la différence qu'au lieu de s'adapter et de créer, ils en tirent de (très très) pâles copies. Toujours aussi affligeantes d'ailleurs.
Avec ses indéniables atouts, son efficacité et son succès, parce qu'il a considérablement renouvelé et relancé un genre qui avait bien décliné, ce méritait amplement sa place dans ce classement.


_________________
"Tout le monde n'a pas la stature d'un tragédien. Contente-toi du bonheur ....la consolation des médiocres." (L'incorrigible)
Revenir en haut Aller en bas
Count Dooku
scénariste
scénariste
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 32
Localisation : Thuin (Belgique)
Loisirs : cinéma, jeux vidéo, BD/manga
Réputation : 1
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Ringu - Hideo Nakata 2001   Lun 5 Oct 2009 - 21:44

Ah, on fait un grand saut dans le temps par rapport aux films déjà postés dans cette section! Very Happy
Mais je pense qu'effectivement, ce film mérite d'être qualifié d'incontournable, le film d'horreur est généralement le parent pauvre des classements de ce genre (il suffit de regarder le top 100 de l'AFI, je ne crois pas qu'il y en ait un seul à part peut-être L'Exorciste), principalement à cause de sa proximité avec la série B voire Z, mais des œuvres comme ce Ring ont su redonner à ce genre ses lettres de noblesse, grâce une approche subtile de l'horreur et une réalisation plus rigoureuse qu'à l'accoutumée.
Je l'ai vu deux fois (grâce à toi Very Happy), et j'ai vraiment adoré ce film (encore plus la deuxième fois, en vost), il est brillant, tant dans sa mise en scène d'une grande sobriété (ce qui ne rend le film que plus effrayant) que dans son traitement astucieux du sujet (la cassette hantée, voilà une idée qui dépoussière la thématique des fantômes!). Le travail sur les bruitages force également le respect, notamment les bruits que l'on entend lors des visionnages de la cassette (et qui font froid dans le dos).
Les Ju-On ne sont pas mauvais non plus cela dit, mais ce Ring est, à mon avis, plus direct et efficace.

Un grand film d'horreur, à voir d'urgence même si on n'est pas particulièrement fan du cinéma asiatique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
gegesan
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7932
Age : 33
Localisation : Namur (Belgique)
Loisirs : Judo, cinéma, MMA
Réputation : 7
Date d'inscription : 02/11/2007

Feuille de personnage
CINE PASSION:
50/100  (50/100)
JEUX:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Re: Ringu - Hideo Nakata 2001   Lun 5 Oct 2009 - 21:51

Je suis heureux que tu l'apprécies autant que moi. C'est réellement une révolution dans le genre, et il est très largement au-dessus des films d'horreur habituels, qui s'apparentent souvent, comme tu l'as dit, à la série B. Celui-ci est très sérieux et n'a par ailleurs jamais été égalé par la suite, même si certains des dérivés sont très réussis (comme Ju-On, c'est vrai).

_________________
"Tout le monde n'a pas la stature d'un tragédien. Contente-toi du bonheur ....la consolation des médiocres." (L'incorrigible)
Revenir en haut Aller en bas
Count Dooku
scénariste
scénariste
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 32
Localisation : Thuin (Belgique)
Loisirs : cinéma, jeux vidéo, BD/manga
Réputation : 1
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
CINE PASSION:
30/100  (30/100)
JEUX:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Ringu - Hideo Nakata 2001   Lun 5 Oct 2009 - 22:27

Ju-On, justement, a cherché à s'éloigner du modèle Ring en perdant en sobriété (certaines scènes s'apparentent à du gore pure et simple) et en complexifiant considérablement son intrigue et sa mise en scène (qui part un peu dans tous les sens). Ce qui, sans doute, lui fait perdre en efficacité par rapport au modèle.
Revenir en haut Aller en bas
gegesan
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7932
Age : 33
Localisation : Namur (Belgique)
Loisirs : Judo, cinéma, MMA
Réputation : 7
Date d'inscription : 02/11/2007

Feuille de personnage
CINE PASSION:
50/100  (50/100)
JEUX:
34/100  (34/100)

MessageSujet: Re: Ringu - Hideo Nakata 2001   Lun 5 Oct 2009 - 22:33

Amplement d'accord. La force de "Ring" ne réside justement pas dans son scénario (tiens tiens... déjà vu...), au contraire, celui-ci risque de nuire à la puissance du film. C'est le défaut de Ju-On (en y adjoignant le fait que les fantômes, même bien réussis, n'égalent pas Sadako). Le gore n'était pas non plus nécessaire, mais Ju-On a adopté ce choix également. Ce n'est pas si mal puisque cela permet d'éviter de tomber dans le plagiat. Il n'empêche que l'impact est moins fort, pour un film, répétons-le, tout de même très soigné.

_________________
"Tout le monde n'a pas la stature d'un tragédien. Contente-toi du bonheur ....la consolation des médiocres." (L'incorrigible)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ringu - Hideo Nakata 2001   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ringu - Hideo Nakata 2001
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ringu - Hideo Nakata 2001
» Ringu 2 - Hideo Nakata 1999
» Ringu 2 d'Hideo Nakata
» Ringu (1998, Hideo Nakata)
» The Complex (2013, Hideo Nakata)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
cinema passion :: CINEMA :: FILMS :: FILMS INCONTOURNABLES-
Sauter vers: